Tag Archive: politique


19 DECEMBRE…

La photographie est un moyen, certes, de faire parler mon coeur, mais s’il en est un plus fort, c’est l’écriture.

J’avais oublié qu’on était un 19 décembre… Il a neigé sur Nice, comme pour raviver le souvenir d’un autre 19 décembre, jour où l’on m’a manipulée pour me faire déposer une plainte qui n’en avait pas le fond, mais la forme. Contre une personne pour laquelle j’avais du respect, respect que je n’ai pas perdu aujourd’hui. Alors, on n’allait pas me faire le même coup aujourd’hui, n’est-ce pas ? Je n’allais pas laisser faire une seconde fois. Même si mon coeur est comme un gros ballon traversé d’une flèche, je retrouve en moi une détermination nouvelle, cela se fera avec une introspection plus profonde, et des interrogations qui trouveront leurs réponses dans ce que j’attends de la vie, et faire du passé une leçon nouvelle d’être ce que je suis et ignore trop souvent.

On m’a attaquée sur un morceau de moi où l’on savait que ça ferait mal. Où on savait que je ne pourrais pas le crier fort… Quelle bassesse…

Si je n’ai rien à démontrer à qui que ce soit, un jour viendra, et je m’arrangerai pour que ce jour soit proche, où tout viendra en mots… Tout est écrit, dans le destin. Alors, je vais suivre ma route. Ce n’est pas un jeu, ce n’est qu’enfin, utiliser tous les dons qui m’ont été donnés. Car c’est ainsi que va la vie, et c’est ne pas la vivre que de ne pas en faire usage…

COMME LE SAC D’UNE FEMME…

nicebynight01-640x480

C’est pas que j’ai rien à dire, c’est que… Bon, un peu comme le sac d’une femme, je vous livre quelques news en vrac…

Un jeune homme qui a pris 30 euros d’amende pour une pancarte « Casse-toi pauv’con » (va falloir que j’enlève une de mes photos de la manif…), Valeo qui octroie une prime de départ à son PDG de 3 millions 2, le gouvernement qui dit non, le PDG sommé de renoncer à ce parachute doré qui pourrait mettre le feu, des voix de l’UMP qui s’élèvent pour réclamer une loi, le medef réticent, Nicolas Sarkozy qui appelle le pays à l’unité (cela devient comique, pas de problème… allez! tous en grève devant l’Elysée…), pour citer :

« Je veux leur dire que ce sera dur mais qu’on va s’en sortir, qu’il faut rester uni et qu’il faut comprendre que (…) les souffrances qu’engendrent cette crise nous concernent tous, je dis bien tous. Nul ne peut espérer s’en sortir seul », a-t-il devant environ 4.000 personnes dans une salle de sport. »

Après avoir dit qu’ils ne changeraient devant telle ou telle grève…

Bien sûr que ceux qui ne font pas grève ne souffrent pas moins mais peut-être bien qu’ils n’ont pas le choix, peut-être bien que ce n’est pas leur mode d’expression, peut-être qu’ils devraient y aller dans la rue ! Comme ça, au moins, on ne nourrirait pas les propos de notre président, qui, appelant à l’unité, continue de semer la discorde.

Le PS qui continue de se chercher, le Zénith, pas mauvaise idée, mais ça ne vous rappelle rien ? Martine Aubry qui pique les idées aux autres, cela ne lui a pas porté chance.

Voir la vidéo : Martine au Zenith

Le PS qui pense ouvrir la désignation de son candidat aux primaires, ça me rappelle quelqu’un aussi, et l’on dit qu’ils s’inspirent d’Obama… Ce qui reste désopilant, dans l’histoire, c’est que Ségolène Royal perd certainement du terrain, et ce, depuis un petit moment… Que l’on a fait croire certaines choses, lors du congrès, aux partisans d’Aubry, et qu’ils vont se faire rouler dans la farine ! Ségolène Royal n’avait de charme que dans le parti socialiste. Aujourd’hui, c’est un peu en bande à part, et, grâce aux subtiles tractations de bas étage de Martine aubry, notamment pour les Européennes, Ségolène Royal continue d’être isolée, qui conserve cependant son fan club, mais perd de la vitesse.

Pourquoi c’est triste ? Parce que les socialistes ne feront qu’un score ridicule avec Martine Aubry, qui, on ne peut pas lui enlever, mène sa barque (grosse barque lourde, ça ne vaut pas nos pointus niçois..) comme elle le peut, on la compare même à Hollande, mais, sincèrement, cela ne porte pas ses fruits, l’opposition a vraiment du mal à se faire entendre, et à faire oublier ses discordes… Alors, premier test, celui des Européennes, Vincent Peillon, connu pour être un gros travailleur pour l’Europe (hic), sera la tête de liste pour le parti socialiste du Sud-Est. Mais Jacques Delors vient à la rescousse afin de sauver le Sud-Est de Michel Barnier. N’oubliez pas que ce dernier représentera le gouvernement, l’UMP, pour notre région. Et que des rumeurs disent que c’est grâce à cela que notre maire de Nice pourrait réintégrer le gouvernement, et donc, être moins présent à Nice…

Le deuxième vrai vrai test, ce seront les Régionales, qui suivront de près… Les électeurs, qui se sentent peu concernés par les Européennes, le sont beaucoup plus pour les Régionales.

News locales en vrac en vidéo :

Ah oui, j’oublie le plus drôle, la Commission Européenne demande à la France de corriger ses déficits « excessifs » d’ici 2012…

Le MoDem, quant à lui, n’a pas choisi non plus la nouveauté, mais ses partisans sont actifs depuis longtemps sur le net, et ailleurs, je ne connais que trop peu, pour l’instant, et ce samedi, j’aurai l’occasion de les découvrir, avec grand plaisir (si mes réveils me réveillent…)…

Jean-Luc Bennahmias, avec Fabienne Faure et Gilles Artigues, représenteront le Sud-Est. Retrouvez Jean-Luc Bennahmias sur le plateau de Questions en ligne.

Et la liste MoDem : ici.

Et le sac, juste là :

ça, c'est l'autre sac...

ça, c'est l'autre sac...

Mais celui-là, je ne l’emporte pas souvent !!! Sauf que, quel que soit mon sac, je n’oublie jamais ma carte d’électeur…

C’est le moment de faire entendre votre voix autrement que sur le pavé, une manière tout aussi efficace, mais pour cela, il faut juste mettre un bulletin dans l’urne… plutôt que de s’en recevoir plein les b…… (enfin, pour les mecs) ou qu’on vous évite (pour les femmes) de faire chiper votre sac ! (on y tient, bordel !)