Tag Archive: Gairaut


Tout ce qui coule de source, n’est pas forcément limpide. C’est ce qui semblerait émaner de la « situation » de la Cascade de Gairaut, qui porte bien son nom, la maison de Garde n’étant que… accessoire.

Tout le monde connaît l’historique de cette cascade, arrivée en grande pompe en 1883 de Saint Jean La Rivière via le Canal de Gairaut, et dont les eaux sont traitées à Rimiez. On bâtit une maison de style autrichien,  la maison du gardien, dite la « Maison de Garde ». De la fin décembre 1883 à Mai 1884, se tint l’Exposition Internationale de Nice  sur la Colline du Piol, d’où peut-être la nécessité de faire venir l’eau de la Vésubie ? Une des meilleures eaux du département, d’ailleurs…

C’est un endroit bien emblématique pour les Niçois, qui se dégrade de plus en plus… D’où la nécessité pour moi de faire le point sur certaines choses. Ce qui le rendra bien moins romantique… Selon des recherches, la maison en elle-même appartient à Veolia, après avoir appartenu à la Compagnie Générale des Eaux, d’où, tout ce qui l’entoure, je suppose, jardins… etc. Quand je disais que ce n’est pas limpide… Besoin d’un peu de transparence ! A qui appartient le terrain, sachant qu’il y a des rondes de police sur la route la traversant ?

L’entretien est peut-être la réponse à la question. Pas d’endroit où faire ses besoins, oui, je sais, c’est très terre-à-terre… Des poubelles ? je n’en ai pas souvenir. Elles seraient vidées par qui, de toutes façons…

Beaucoup d’interrogations pour des faits certains : les Niçois(es) aiment à s’y promener, les touristes connaissent un peu moins, les autochtones un peu plus… (environs de Nice, comme Cannes). Je me souviens y être allée, plus jeune avec mes parents. Une vue magnifique sur Nice s’offre à ses visiteurs, On y cherche, sinon le calme, du moins la fraîcheur… Les canards y ont élu domicile et y prennent un grand plaisir. Depuis 2009, des barrières ont été mises en place, en sus de celles qui y figuraient déjà, pour empêcher les gens de tomber ou de s’y baigner. Peine perdue, aujourd’hui, ces barrières sont arrachées, par des jeunes je pense, en quête de sensations fortes, pour épater les filles, peut-être, des jeunes prêts à y passer la nuit, car, prenant le bus le matin tôt, et qui passe par la cascade, je vois parfois des jeunes monter dans ce bus, et il est évident qu’ils y ont dormi la nuit… En 2008, de gros tags romantiques décoraient les parois de la grotte, qui ont subi un nettoyage en juin 2010, et une protection anti-tags de ces parois.

Sont classés comme monuments historiques : les grottes, bassins, escaliers, cascades, toitures et façades de la maison de Garde.

Je vous propose une balade chronologique de la cascade au travers de mes photos dont les plus anciennes datent de 2008. Un site propose des photos plus anciennes : PACA.Culture.

Les dégâts aujourd’hui :

Balcon Côté Est P1000642-2 P1000697-2 P1000704 copie P1000727-2 P1000732-2 Toit Volets

Octobre 2008

GairautOct2008-01 GairautOct2008-02 GairautOct2008-03 GairautOct2008-04 GairautOct2008-05 GairautOct2008-06 GairautOct2008-07

Décembre 2008

GairautDec2008-01 GairautDec2008-02

Août 2009

GairautAout2009-01 GairautAout2009-02 GairautAout2009-03

Décembre 2009

GairautDec2009-01 GairautDec2009-02 GairautDec2009-03 GairautDec2009-04 GairautDec2009-05 GairautDec2009-06 GairautDec2009-07 GairautDec2009-08 GairautDec2009-09 GairautDec2009-10 GairautDec2009-11 GairautDec2009-12 GairautDec2009-13

Janvier 2010

GairautJanv2010-01 GairautJanv2010-02 GairautJanv2010-03 GairautJanv2010-04 GairautJanv2010-05 GairautJanv2010-06 GairautJanv2010-07 GairautJanv2010-08 GairautJanv2010-09 GairautJanv2010-10 GairautJanv2010-11 GairautJanv2010-12 GairautJanv2010-13 GairautJanv2010-14

La balade peut se poursuivre via l’église en contrebas, datant d’au moins 1441, avec de nombreuses réfections, et même un chemin, qui descend beaucoup plus bas sur l’avenue de Gairaut… (Mars 2013)

P1280402 copie P1280412 copie P1280416 copie P1280417 copie P1280421 copie P1280426 copie P1280430 copie P1280437 copie P1280441 copie P1280446 copie P1280454 copie P1280469 copie P1280476 copie P1280493 copie P1280504 copie P1280509 copie P1280519 copie P1280574 copie P1280577 copie P1280578 copie P1280594 copie P1280603 copie P1280623 copie P1280626 copie P1280634 copie P1280644 copie P1280669 copie

Mais, chut…. Descendons, descendons, doucement… Les yeux plein de rêves…

P1280613 copie P1280651 copie P1280674 copie P1280676 copie

Peut-être faut-il emprunter des chemins de traverse, pour sauvegarder notre patrimoine, ou tout simplement des lieux que l’on aime… Et en parler, et en parler, et en parler…  Car tout le monde est triste de voir un tel lieu en un tel état…

Que ce qui nourrit Nice en son sein, tous les jours de notre vie, en ouvrant simplement un robinet, que chaque Niçois, chaque Niçoise n’oublie qu’en ouvrant son robinet, cette eau vient de là…

Et que la maison de Garde ne veille plus sur grand chose sinon certes, sur la qualité de l’eau, mais qu’elle est tout un symbole…

Après un long, long canal……

CanalDeGairaut002 CanalDeGairaut005 CanalDeGairaut007 CanalDeGairaut009 CanalDeGairaut010 CanalDeGairaut011 CanalDeGairaut018 CanalDeGairaut019 CanalDeGairaut022 CanalDeGairaut024 CanalDeGairaut026 CanalDeGairaut027 CanalDeGairaut028 CanalDeGairaut031 CanalDeGairaut032 CanalDeGairaut035 CanalDeGairaut037 CanalDeGairaut039 CanalDeGairaut041 CanalDeGairaut045 CanalDeGairaut047 CanalDeGairaut049 CanalDeGairaut050 CanalDeGairaut051 CanalDeGairaut053 CanalDeGairaut075 CanalDeGairaut076 CanalDeGairaut077 CanalDeGairaut079

 

Cascade de Gairaut, élue sixième merveille de Nice !!!

Publicités

LE CANAL DE GAIRAUT

Il est des trésors à sauvegarder dans nos collines niçoises (ou pas loin…) dans une urbanisation grandissante… Gairaut, le vieux Gairaut est une floraison de « domaines », groupements de villas de luxe, certaines pouvant dépasser les 2 millions d’euros. Il n’en reste qu’une église, une cascade déboulant d’une maison de style autrichien, célébrant l’arrivée de la Vésubie à Nice, et un sentier transformé en parcours de santé où maints joggers vont délier une foulée pour se défaire d’une journée harassante. C’est un chemin longé par un petit canal avec maints bancs où se reposer et admirer une vue incomparable sur la ville de Nice. On y trouve également quelques fontaines où étancher sa soif, de nombreux oliviers ainsi que des figuiers. Les couleurs sont époustouflantes, l’air y est serein et doux. Plus d’1km750 de pur bonheur.

Vous pouvez le rejoindre soit à partir du vieux chemin de Gairaut, après l’arrêt de l’Auberge du Torteo, en le remontant à la droite de l’école (bus n°63 ou 25), soit à partir de l’avenue de Rimiez.

Je vous laisse le découvrir….

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4.5 Kms à pieds, ça n’use pas forcément les souliers… Et même si ce n’était pas forcément volontaire, le bus n°25 ayant un horaire assez aléatoire… Faisant fi de cette déconvenue, je décidai de descendre à pieds… L’endroit étant assez agréable, je boudai tous les bus que je croisai… Partie, au bout du compte, pour continuer tout le chemin vers la ville à pieds…

J’avais déjà repéré un raccourci menant à l’église de Gairaut, et, faisant fonctionner ma logique (ho hoho), je me dis que ce raccourci que j’avais vu en bas menait donc à l’église qui était en haut, et donc, que je pouvais descendre par ce même raccourci. N’ayant pas mon appareil photo sur moi, les photos que vous allez voir sont prises avec mon portable, et, quand la batterie de celui-ci m’a lâchée, avec un autre portable (de piètre qualité). Tout cela, en compagnie musicale des Cranberries. Allez, môssieur le chauffeur, ce n’est pas si grave… Cet haut RER allez à toi re !!!

La cascade de Gairaut, maison ayant été érigée en 1883 pour la commémoration de l’arrivée de l’eau de la Vésubie sur Nice a été classée par les lecteurs de Nice Matin comme la sixième merveille de Nice. C’est un endroit où j’aime aller, on a un merveilleux panorama de Nice, c’est calme et de nombreux canards aiment à s’y baigner… Elle aurait une jumelle à Grasse, à la cascade du canal de Foulon, et est d’inspiration autrichienne.

Les boiseries mériteraient, je pense d’être protégées. L’humidité y étant constante.

Et des amoureux y ont laissé une empreinte… peu discrète ! Mais ça doit faire X années…