triste

Démocratie, j’écrirai ton nom. Mais pas à Nice. Comme, je le disais donc, les cantonales partielles du 12ème canton sont lancées. Pour le parti socialiste, ce sera donc Frédérique Grégoire Concas qui en représentera les couleurs. Quant à la droite, les noms seront connus demain mais ce sera soit Benoît kandel, soit Denise Fabre. Décidément, la droite aime bien le samedi pour faire ses annonces…

Ce qui est plus grave, ce sont les dates des élections : les 3 et 10 mai, encore plus grave, un jour de pont des « mais » même si, certes, ce n’est pas forcément dans ce canton que l’on a les moyens de partir en long week-end. Ce qui est encore plus grave, c’est que le préfet aurait eu 3 mois pour organiser ces élections et que 3 semaines de campagne… c’est un peu court, même si tout le monde s’y attendait.

Qu’il est beau le douze…..