Ce fut un peu ça… Le début d’une « nouvelle aventure »… Le cancer, il n’attend jamais d’être invité, il fait son nid comme cela lui chante. J’aurais pu le repérer plus tôt, mais comme beaucoup, je n’ai pas écouté mon corps… Ceci dit, souvent le hasard fait bien les choses et mon boulot a fait que j’ai rencontré 2 personnes opérées du cancer du sein… Connaissant l’adage, jamais 2 sans 3, j’ai vite pris un rendez-vous pour une mammo. Puis la biopsie, et puis voilà, diagnostique, « prolifération adénocarcinomateuse infiltrante de type lobulaire »… Hop, on s’arme d’une bonne dose d’humour, dans mes allées et venues à Lacassagne. Opération programmée pour le 26 décembre, je n’ai pas envie d’attendre, mais évidemment une cliente me file ses microbes et l’opération est reportée en début d’année. Opération ok, mon sein n’a pas été touché, la cicatrice se trouve juste à côté, le ganglion sentinelle n’est pas touché, ok.

La radiothérapie, courant mars, 18 séances mais voilà, la miss a une peau de bébé, brûlée au deuxième degré…

Et puis la vie continue, avec ses aléas, ses gros aléas, parfois… Alors on s’accroche.

J’essaie de me retrouver, même plus, de retrouver le moi-même qui n’était pas encore née… Ateliers thérapeutiques à Lacassagne et puis, enfin j’ose, plein d’activités à la Ligue contre Cancer. Psycho, sophro, réflexo, diététicienne… D’autres à venir… Retrouver le goût de… mais surtout chasser les vieux fantômes, débarrasser la poussière, s’ouvrir à la lumière… Avec un corps diminué (l’âge n’aide pas non plus) et un esprit qui se pose plein de questions. D’autant plus qu’il faut ajouter le traitement plus ou moins lourd de l’hormonothérapie, selon les jours, les semaines… Et travailler sur un nouveau départ, plus doux, plus axé sur moi, et ce que j’aime, et ceux que j’aime…

Musique. Lumière. Mots. Voix… Tout un programme…

Publicités