Tag Archive: Alpes-Maritimes


En partant de la Baie des Fourmis, longer le sentier qui mène à St Jean Cap Ferrat, et s’émerveiller encore et encore…. Bonne balade !

Publicités

D’est en ouest, profondément ancrés dans les terres ou leur âme plongeant dans la méditerrannée, les villages des Alpes-Maritimes ont un charme fou. Venir sur la Côte d’Azur sans en visiter au moins un serait un péché… La Riviera, ses côtes finement ourlées longeant une mer docile, regorge de trésors cachés. Ses rivières et torrents en font des paradis terrestres en été. Par exemple il est très agréable de pique-niquer le long de la Roya à Breil, après avoir salué ses nombreux canards et ses deux cygnes, vos pas remonteront la rivière pour trouver un havre de paix ombragé et serein.
Son charme se trouve également, notamment dans la vallée de la Bevera et de la Roya, dans ses clochers typiquement italiens dont les mosaïques épousent si bien le ciel. Ce que l’on retrouve également dans bien des villages, ce sont les fresques si typiques des maisons. Des peintures et des moulures représentant la nature ou des personnages. Alors, quand la Côte d’Azur vous amène à baisser les yeux vers ses flots bleus, le haut pays amène votre coeur à lever son regard… Dans ce plaisir simple, la vie redevient humaine et il n’est pas rare que l’on vous dise bonjour… C’est même courant.
Il est de longs chemins à découvrir, comme un parcours du pénitent… Il serait difficile de ne pas parler de ces confréries dont l’origine remonterait au VIIIème siècle, et qui se sont développées suite aux désordres politiques, à la division de l’Eglise et, aussi, comme maintes églises ont été construites par la suite, aux ravages dûs à la peste vers les XIII et XIVème siècles. Ces confréries éaient importantes, Nice en comptait notamment sept et Sospel cinq au XVIII ème siècle. On ne peut nier leur existence étant donné le nombre de chapelles par village (rien que 3 pour le petit village de Saorge !). Les plus connues sont les Pénitents Rouges, les Pénitents Blancs et les Pénitents Noirs. Ils avaient un rôle bien précis. Les Pénitents Blancs apportaient leur aide aux malades et aux déshérités, les Pénitents Noirs aux condamnés à mort, les Pénitents Rouges aux orphelins et aux pèlerins, les Pénitents Bleus avaient également une grande importance auprès des malades. L’anonymat était préservé (il en est toujours ainsi en Italie), et les confréries étaient (et sont) une alliance entre le religieux et le laïc. Elles possèdent également des statuts comme toute association. Elles seraient beaucoup moins présentes actuellement mais existent toujours néanmoins. Il m’est arrivé un jour de voir défiler devant moi, sur la Place du Palais, des Pénitents Rouges.

Sinon, les églises, les paysages de l’arrière-pays offrent des points de vue parfois inoubliables, comme Sainte-Agnès et sa vue magnifique sur Menton, La Turbie et sa vue plongeante sur Monaco, Gourdon, et sa vue sur Cannes ou Nice… Aspremont et la Plaine du Var…

Cabris :

Saint Vallier de Thiez :

Pour certains villages, cliquer sur la photo unique.

Gourdon :

Malaussène :

Aspremont :

Saint Martin Vésubie :

Saint Martin du Var :

Falicon :

Levens :

L’Escarène :

Lucéram :

Coaraze :

Contes :

Sospel :

Breil Sur Roya :

La Brigue :

Tende :

Fontan :

Saorge :

Sainte Agnès (plus haut village côtier d’Europe) :

Oubliez les églises et suivez le chemin des senteurs, des parfums, goûtez à la beauté et goûtez les spécialités du pays. Pour le miel, je fais plus confiance à la miellerie de Saorge, Gourdon, important de plus en plus son miel d’Espagne… ou de Saorge (pour le pain d’épices)…. Quand vous aurez chaud, trempez vos mains dans les nombreuse fontaines, plongez… vos bras dans les multiples lavoirs. Vous vous émerveillerez devant les manifiques cadrans solaires (dont Coaraze s’est fait une spécialité) et vous oublierez le temps, au bout du compte….

Pour vous rendre à Sospel, Breil sur Roya, L’Escarène, Fontan, Saorge (la gare se trouve à 1km200), La Brigue, Tende,le train des Merveilles vous y mènera. Voir le site de la SNCF (Cuneo Tende).

Pour vous rendre à Contes, Saint Martin Vésubie, Malaussène, Saint Martin du Var, vous pouvez prendre le bus. Voir horaires du le site du Conseil Général du 06. Pour Saint Martin du Var et Malaussène, vous avez également le Train des Pignes.

Pour vous rendre à Gourdon (de Nice), prendre le bus en direction de Grasse jusqu’à Chateauneuf (Pré du Lac). Réserver un mini bus aller retour pour Gourdon 24 heures à l’avance. Renseignements sur le site du CG06, bassin de Grasse Gréolières.

Pour vous rendre à Sainte Agnès, pendre le train ou le bus jusqu’à Menton, aller à  la gare routière (à gauche en sortant de la gare SNCF) et prendre le mini bus n°10 de la société CARF.

Sinon, servez-vous de votre GPS… Bonne route !

Petit complément d’information. Le réseau Envibus organise aussi des transports à la demande sur un secteur donné. Allez donc visiter leur site : Envibus.

Falicon est un charmant petit village perché à environ 400 mètres d’altitude, un village riche en frises et en couleurs où les gens sont vraiment très polis et les enfants adorables ! Effectivement, dans leur cour de récréation, ils m’ont parlé, m’ont demandé si j’étais photographe…
Je vous laisse le découvrir au travers de mes clichés…

Le reste des photos sur Joomeo

Sur l’ancienne Route du Sel, tout proche de l’Italie, en plein coeur de la vallée de la Bevera, Sospel déploie ses charmes médiévaux, gardant en partie l’empreinte de l’Italie sur ses jolies frises si typiques. Son Pont Vieux bâti au XIIIème siècle, ses fresques en trompe l’oeil, son lavoir avec de magnifiques peintures, en font un village très agréable. La gare, moderne, tout dernièrement aménagée, son jardin paisible, sa large place où les joueurs de pétanque aiment à se prélasser, votre regard n’aura de cesse de s’émerveiller, votre âme s’apaiser, votre coeur sourire avec quiétude. Si le soleil venait à trop vous chercher en été, abritez-vous sous un coin du Pont Vieux, et laissez votre regard accompagner la Bevera dans son périple centenaire. A l’extrême sud du Parc du Mercantour, Sospel offre d’innombrables possibilités de randonnées.

Il fut également l’étape du Pape Pie VII qui séjourna dans une maison de la place de l’Eglise en 1809. Des remparts qui ceinturaient la ville à la fin du 14ème siècle, il reste une tour en ruine, qui appartenait à l’ancien château des Comtes de Provence. Ne faites pas comme moi, n’oubliez pas la Cathédrale Saint Michel !

Bref, à 350 mètres d’altitude, vous respirerez non seulement du bon air mais aussi d’une quiétude bienfaisante, qui, je l’espère, ne sera qu’une étape parmi toutes les merveilles de notre arrière-pays…

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

LA TRINITE

« Construite le long de la rivière du Paillon, La Trinité est aujourd’hui une commune industrialisée de la banlieue niçoise, avec un habitat moderne et dispersé.

Ancien hameau de la commune d’Eze dont il fut détaché en 1818, appelée d’abord La Trinité-Victor en l’honneur de Victor-Emmanuel 1er, roi de Sardaigne, avant de devenir simplement La Trinité en 1951, cette petite ville en pleine expansion n’est pas à proprement parlé un pôle touristique majeur. »

Lire la suite sur La Provence.

Une main sous le menton… et l’autre sur le bouton… C’et parti pour la visite d’une ville superbe, à 1 kilomètre à peine de l’Italie, et ça s’entend…

A visiter absolument ! Le site de Menton, l’office de tourisme de Menton. Une ville réputée pour être principalement du « troisième âge », à cause de la douceur de son climat (à éviter quand on a des rhumatismes car humide), mais où il fait bon vivre quel que soit l’âge. La mer, les montagnes, l’Italie toute proche, en font une destination de rêve, loin du tumulte d’une plus grande ville comme Nice. Et si vous voulez encore plus rêver, n’hésitez pas à visiter le petit village de Sainte-Agnès. A visiter sur mon ancien blog

Si on appelle la Baie des Anges une des plus belles baies au monde, je dirais que la rade de Villefranche sur Mer est  un véritable petit trésor de notre belle Côte d’Azur.  Elle est est l’un des ports naturels les plus profonds de la Méditerranée Occidentale. Sa plage est en sable et devient, du coup, le lieu favori de bien des Niçois en été… J’ai aimé m’y promener, et suis restée un long moment au bord de mer. De nombreux cafés et restaurants longent les quais, je trouve personnellement dommage que la route passe par là, l’été, à mon avis, cela devient moins agréable avec le nombre de voiture qui doit circuler, sachant que le parking est tout au bout, juste vers la plage. Néanmoins, c’est un endroit de charme, entre passé et une petite ville moderne pas trop pourrie par le tourisme (d’accord, je ne suis pas « bling bling »), bref, extrêmement agréable tout en gardant une dimension humaine.

Villefranche, qui plus est, se love entre le Mont Boron (et Nice est tout proche), et Monaco (en passant par le Cap Ferrat), et permet tout un petit bataillon de promenades que ce soit en bord de mer, qu’en domaine forestier. Une petite perle d’azur, quoi…

EN PASSANT…

Juste quelques photos de l’endroit où je suis allée, pour une raison bien précise mais je ne dévoilerai rien ! Pour l’instant…

La commune de Levens, qui fait partie de la vallée des Paillons. Un joli petit village.

Levens006 [640x480]_GFLevens063 [640x480]_GFLevens152 [640x480]_GFLevens216 [640x480]_GFLevens240 [640x480]_GFLevens295 [640x480]_GFLevens345 [640x480]_GFLevens441 [640x480]_GFLevens511 [640x480]_GFLevens596 [640x480]_GFLevens740 [640x480]_GF

Enfin, j’aimerais juste glisser un mot à propos de l’Eglise Paroissiale de Saint Antonin… Elle est superbe, c’est une bâtisse du Xème siècle à l’origine qui a été plusieurs fois restaurée.  Alors, juste un mot de colère car cette église reste fermée à clef à cause de trop nombreux vols ! C’est un scandale de voler les églises, cela a, certes, existé de tous temps, mais quand même !

Levens641 [640x480]_GFLevens753 [640x480]_GFLevens699 [640x480]_GFLevens703 [640x480]_GF

Par les petits sentiers, il y en a qui choisissent de grimper et d’autres de descendre… Journée d’improvisation totale. Un bus, l’heure avait tourné plus vite que voulu, alors, je me dis que je prendrais le 14 pour aller au Mont Boron, histoire de m’aérer la tête, et puis, le hasard aidant, un bus passait par là, le 82, alors, direction du Plateau de la Justice, la vue y est magnifique. Et puis, improvisation à nouveau, un sentier que je ne connaissais pas, pas balisé de là où je l’ai pris… Je ne savais pas où il allait, c’est ça l’aventure. Cela descendait, descendait… Je ne savais pas s’il y avait une issue en bas… En tous cas, une vue imprenable, à vous couper le souffle ! Ce fut donc le sentier de Caricart que j’avais emprunté. Effectivement, sur le site de Randoxygène, ils précisent qu’il n’est pas sécurisé…. Mais c’est magnifique. Démonstration en images.

SentierEze014 [640x480]_GFSentierEze102 [640x480]_GFSentierEze266 [640x480]_GFSentierEze239 [640x480]_GFSentierEze256 [640x480]_GF

Et puis, continuer sur la route, jusqu’à Eze…

SentierEze458 [640x480]_GFSentierEze529 [640x480]_GFSentierEze616 [640x480]_GFSentierEze659 [640x480]_GFSentierEze681 [640x480]_GFSentierEze721 [640x480]_GF

A conseiller aux touristes qui, pour la plupart, ne s’arrêtent qu’au village d’Eze… Mettez de bonnes chaussures, quand même…

Avec ses diversités si diverses… Immeubles de grand standing, immeubles populaires, petites maisons se lovant entre eux… Ses collines, ses escaliers, ses parcs, sa mer, son port… Ses habitants… (sauf quelques uns…)

AvArenesCimiez014AvArenesCimiez026AvArenesCimiez169SteRosalie151SteRosalie032BdPasteur170

Et même au delà de Nice…