Category: Uncategorized


Faites donc une petite balade avec moi dans le Parc de la Clua… Montée par Jean Behra…

Petit hic, pas de point d’eau… Parc fermé au mois d’août.

 

LaClua-A001 LaClua-A005 LaClua-A004 LaClua-A003 LaClua-A002 LaClua-A006 LaClua-A007 LaClua-A008 LaClua-A009 LaClua-A013 LaClua-A012 LaClua-A011 LaClua-A010 LaClua-A017 LaClua-A016 LaClua-A015 LaClua-A014 LaClua-A018 LaClua-A019 LaClua-A020 LaClua-A021 LaClua-A025 LaClua-A024 LaClua-A023 LaClua-A022 LaClua-A026 LaClua-A027 LaClua-A028 LaClua-A029 LaClua-A033 LaClua-A032 LaClua-A031 LaClua-A030 LaClua-A034 LaClua-A035 LaClua-A036 LaClua-A037 LaClua-A041 LaClua-A040 LaClua-A039 LaClua-A038 LaClua-A042 LaClua-A043 LaClua-A044 LaClua-A045 LaClua-A049 LaClua-A048 LaClua-A047 LaClua-A046 LaClua-A050 LaClua-A051 LaClua-A052 LaClua-A053 LaClua-A057 LaClua-A056 LaClua-A055 LaClua-A054 LaClua-A058 LaClua-A059 LaClua-A060 LaClua-A061 LaClua-A065 LaClua-A064 LaClua-A063 LaClua-A062 LaClua-A066 LaClua-A067 LaClua-A068 LaClua-A069 LaClua-A073 LaClua-A072 LaClua-A071 LaClua-A070 LaClua-A074 LaClua-A075 LaClua-A076 LaClua-A077 LaClua-A081 LaClua-A080 LaClua-A079 LaClua-A078 LaClua-A082 LaClua-A083 LaClua-A084 LaClua-A085 LaClua-A086 LaClua-A087 LaClua-A088 LaClua-A089 LaClua-A093 LaClua-A092 LaClua-A091 LaClua-A090 LaClua-A094 LaClua-A095 LaClua-A096 LaClua-A097 LaClua-A101 LaClua-A100 LaClua-A099 LaClua-A098 LaClua-A102 LaClua-A103 LaClua-A104 LaClua-A105 LaClua-A109 LaClua-A108 LaClua-A107 LaClua-A106 LaClua-A110 LaClua-A111 LaClua-A112

LaClua-B001 LaClua-B002 LaClua-B003 LaClua-B004 LaClua-B005 LaClua-B006 LaClua-B007 LaClua-B008 LaClua-B009 LaClua-B010 LaClua-B011 LaClua-B012 LaClua-B013 LaClua-B014 LaClua-B015 LaClua-B016 LaClua-B017 LaClua-B018 LaClua-B019 LaClua-B020 LaClua-B021 LaClua-B022 LaClua-B023 LaClua-B024 LaClua-B025 LaClua-B026 LaClua-B027 LaClua-B028 LaClua-B029 LaClua-B030 LaClua-B031 LaClua-B032 LaClua-B033 LaClua-B034 LaClua-B035 LaClua-B036 LaClua-B037 LaClua-B038 LaClua-B039 LaClua-B040 LaClua-B041 LaClua-B042 LaClua-B043 LaClua-B044 LaClua-B045 LaClua-B046 LaClua-B047 LaClua-B048 LaClua-B049 LaClua-B050 LaClua-B051 LaClua-B052 LaClua-B053 LaClua-B054 LaClua-B055 LaClua-B056 LaClua-B057 LaClua-B058 LaClua-B059 LaClua-B060 LaClua-B061 LaClua-B062 LaClua-B063 LaClua-B064 LaClua-B065 LaClua-B066 LaClua-B067 LaClua-B068

Publicités

Quand on pleure des larmes de sang, c’est que l’âme est meurtrie… La ronde infernale de la guerre, de la misère, de la lutte des égo, de l’accaparation des richesses, qu’elles soient réelles ou plus virtuelles, la torture, les génocides, rien ne semble les arrêter… Tout semble se répéter sans cesse et apporte à l’âme ce questionnement : qu’y puis-je ?

Il reste alors à continuer de transformer ce moi intérieur et à ne choisir qu’une seule route, la sienne. Car c’est en changeant sa voie (en la trouvant) qu’on ne peut apporter ces réponses. Ce n’est ni à gauche, ni à droite de soi que se trouve la réponse. C’est en soi. Pas de faux compromis. Ce n’est pas en remplissant sa vie de rituels et de codes que l’on aura les vraies réponses aux questions que l’on se pose sur l’indicible essentiel : qui suis-je dans cet immense univers et quelle est ma part dans ses rouages ? Cela peut aider certains à les trouver tout comme ils peuvent se retrouver noyés par ceux-ci… Je n’ai pas trouvé de réponse dans quelque religion que ce soit, je me nourris de leurs essences.

Reste à en produire l’essentiel…