Category: Musique


RAUL PAZ

Un petit cubain français bien sympathique… Un concert au théâtre de Nice gagné sur France 3 (merci France 3 de penser aux chômeurs), dans une ambiance bon enfant, décontractée, s’échauffant au fil et à mesure des rythmes cubains bien enchainés par Raul Paz, que je vous invite à découvrir plus amplement sur son site, cela en vaut le détour.

Publicités

PAS EN TOUCHE…

SpectreRose1

Si j’étais une touche, ce serait une touche de piano… Ce blog n’est plus très animé, beaucoup de choses à faire… Alors, un petit partage, en attendant… Laissez-vous emporter…

Youssou1

Je l’avais découvert au festival de jazz en 1995 (me semble-t-il), et il m’avait enchantée. Youssou N’Dour est aujourd’hui l’incontournal chanteur du Sénégal, une voix en or, une personnalité hors du commun, et, cette année, grâce à France 3, j’ai pu y assister. Décidément, je l’aime, ma chaine locale, elle est la seule à nous faire gagner des places (j’en avais gagné pour la bataille des fleurs) pour différentes manifestations culturelles. J’en ai profité pour y faire connaissance d’une amie Facebook (cinquième personne, je crois) et nous avons passé une super soirée ! Hormis cette joie, j’ai trouvé curieux cependant, que le « prix » des toilettes ne soit pas fixé… ou plutôt gratuit, comme cela se fait lors du festival pyrotechnique de Cannes (du moins l’année dernière), donc, c’était au libre choix des personnes, et j’en ai profité, grande gueule que je suis, pour négocier, tout en restant correcte… ce qui a bien fait rire mon amie… Pour ceux qui paient leur place, je trouve aberrant que ce ne soit pas gratuit ! Soupir… les toilettes publiques restent d’actualité dans toute ville qui se respecte… Serions-nous humains, sinon ?

Enjoy !

Puisque c’est à la mode, et puisqu’il ne faut pas oublier de se faire plaisir !

Guitare

Vous savez très bien pourquoi je ne fête pas la fête des pères, mais « esta la vida » ! Un petit rappel aux papa :

Je vous laisse découvrir Duffy, une artiste qui pourrait faire penser à Carmel, une voix chaude, un physique d’enfer, bref, je la déteste !!! J’aime ce genre de découverte, faite au hasard d’une radio….

Le lien : Duffy

ça gave, WordPress, quand ça veut !

EN CHANTANT…

Un dimanche, en chantant… Et si je vous emmenais au paradis ?

ELISSA

Elissa01Je ne pouvais pas ne pas parler d’Elissa. Elle est passée au Sporting Club de Monte Carlo le jeudi 9 aout 2007, mais bon, un peu cher pour moi… Il fallait compter dans les 160 euros pour un diner-spectacle, et, je ne sais plus, juste pour une consommation et le spectacle.

C’est une chanteuse belle, avec une voix superbe, et chantant divinement… Son vrai nom, Elissar Khoury, née le 27 octobre 1972, avec 5 albums à son actif. Elle a notamment chanté avec les Gipsy King, et tout dernièrement, avec Cheb Mami (un autre de mes chouchous…). Je l’écoute régulièrement, c’est beau, ça fait rêver, et, je vous l’avoue, j’aime assez le « son » de la musique libanaise, et, quant à y penser, je rêve du Liban un peu grâce à ses chanteurs et chanteuses… sa musique, si typiquement tournée vers l’accordéon, et facilement reconnaissable. Même si le Liban est un pays que j’aime, sans pouvoir l’expliquer. Peut-être son histoire, proche de la France. Mais surtout sa musique… Un peu de Wikipedia pour le côté encyclopédique… Elissar Khoury, connue sous le nom d’Elissa (إليسا) est une chanteuse libanaise. Elle est née le 27 octobre 1972, et a sorti son premier disque en 1998, Baddi Doub. Elissa a débuté sa carrière dans la chanson au début des années 1990, au Studio Fann. Après une longue absence elle revient dans le monde de la musique avec son disque Baddi Doub de style arabo-espagnol. Son premier album s’est vendu à plus de 150 000 copies au Liban et au Moyen-Orient. L’artiste de flamenco Gerard Ferrer a participé à cet album. Son second projet date de 2000, un duo avec Ragheb Alama pour la chanson Betghib Betrouh. Sa popularité a beaucoup augmenté avec cette chanson. La chanson est incluse dans son second album W’akherta Ma’ak qui s’est vendu a plus de 200 000 exemplaires. Son quatrième album Ahla Donya est sorti en 2004, c’est l’un des albums les plus vendus au Moyen-Orient avec plus 3 400 000 exemplaires. C’est le premier album qu’elle a sorti après sa signature de contrat avec la chaîne musicale panarabe Rotana. L’album a été élu meilleur album du Monde arabe par le World Music Awards en août 2005.

Aujourd’hui Elissa est l’une des égéries de la marque Pepsi avec qui elle a tourné trois pubs,mais aussi les lunettes VOGUE. Son cinquième album, Bastanak s’est vendu à 3 700 000 exemplaires. Elle est la rivale d’autres chanteuses arabes comme Nancy Ajram, Nawal Al Zoghbi, Najwa Karam et Haifa Wehbe. En 2006, Elissa a participé à plusieurs publicités pour Pepsi avec la chanteuse américaine Christina Aguilera. En 2006, Elissa enregistre un duo avec le chanteur de raï algérien Cheb Mami. Leur duo devient connu vers fin 2006 début 2007.

1998 – Baddi Doub : 150 000 exemplaires

2000 – W’akherta Ma’ak : 200 000 exemplaires

2002 – Ayshalak -je vis pour toi- : 2 950 000 exemplaires

2004 – Ahla Donya -meilleure vie- : 3 400 000 exemplaires

2006 – Bastanak -je t’attends- : 3 700 000 exemplaires

Quelques morceaux, qualité radio :

Ramshat El 3ain
3ayshalak
Halibi (avec Cheb Mami)

Un blog-fan sur Elissa, sur Skyrock.

Et des photos pour faire rêver ces messieurs…

1Elissa 3Elissa 4

Allez, les mecs, rêvez pas trop ! Décrochez !

escape

POUR UNE SUDISTE…

Petit clin d’oeil à un grand homme disparu trop tôt, comme tous les grands hommes… La liste pourrait être longue, moins longue que celle de nos beaux départements français… dont j’aimerais bien faire le tour ! C’est beau, la France !

Belles paroles, belle chanson, on ne dirait pas le sud, mais que serait le sud sans le nord ? Les paysages de notre beau pays sont une aire d’échange, avec toutes les richesses que l’on peut compter, ses lacunes, certes, mais des couleurs que notre printemps va égayer, au bout de l’hiver qui vient de clore ses portes. Ses campagnes, ses villes et ses villages, ses hameaux et ses mots… Que du bonheur, quand on a le loisir et la patience de cueillir…

LES GRANDES VOIX

Les grandes voix féminines, il y en a tant… Mêlées à une belle langue, comme la langue italienne, c’est un pur régal… Cela m’amène à quelque nostalgie, non pas du temps perdu, il est perdu à tout jamais… De bons souvenirs, les voyages en Italie, des lieux merveilleux, les cours de chant. Non, je ne suis pas Lara Fabian, mais j’ai une voix qui pourrait faire frémir… Alors, pourquoi pas me remettre au chant… Les belles envolées de voix dans les airs, tout comme les vibrations intérieures qu’une voix libérée peut apporter, c’est tentant !

bashung

Ce soir, encore une perte dans le monde des artistes, et quel artiste, alors, une pensée pour cet homme qui avait chanté, il y a bien longtemps, Vertige de l’amour… Ce dont nous rêvons tous…

A lire, sur LCI.

Et à réécouter, à en perdre la raison…