Category: Carnets des Alpes-Maritimes


DSC09556-2

Inutile de dire que la maison continue de se délabrer…. A croire que c’est voulu. Evidemment il y a plus urgent, il y a toujours plus urgent de toutes façons, sauf le plaisir des Niçois(es)…

Cliquer sur les photos pour visualiser les albums.

Gairaut - 280717

Gairaut - 090917

Gairaut - 061017

Publicités

Pour en savoir plus sur ce joli village perché :

Cartes de France

Provence Web

Cliquer sur l’image en dessous pour voir l’album !

Florence

BERRE LES ALPES

En partant de la Baie des Fourmis, longer le sentier qui mène à St Jean Cap Ferrat, et s’émerveiller encore et encore…. Bonne balade !

Après un premier billet sur ce superbe parc Naturel départemental, une ixième visite s’impose.

Le parc d’Estienne d’Orves est un superbe parc de plus de 15 hectares, un vrai poumon au coeur de la ville. Pour vraiment le découvrir, il vous faudra y aller plusieurs fois, ce que j’ai fait. Dont hier, une balade photo de près de 3 heures 30, pour laquelle j’ai choisi cette fois-ci l’orientation ouest, par un petit chemin, qui permet d’avoir une superbe vue sur l’ouest de la ville, dont l’aéroport et l’hôpital Lenval. Ce qui m’a permis également d’accéder plus directement à l’emplacement de l’olivier millénaire.

Pour y accéder par le bas, vous devrez emprunter l’avenue d’Estienne d’Orves, jusqu’à hauteur du lycée. Si vous y allez en voiture, un parking gratuit est à votre disposition. Si vous y accédez en bus, vous pouvez prendre le 64 ou le 75, soit à partir de la gare SNCF, soit de Tsarévitch, et descendre à l’arrêt Beausite. Vous pouvez y accéder par le haut en prenant le bus 75, arrêt l’épingle. Horaires sur le site de Ligne d’Azur. Plus de renseignements sur le site du Conseil Général. Autre billet sur le parc, sur mon blog de Nice. Avec plein d’autres photos.

Accès par le haut :

P1400283-2

Accompagnez-moi pour une petite balade….

Jardin paysager situé au nord de la ville, dans le quartier résidentiel de Saint–Maurice. Entouré de rues dont les noms perpétuent les grands poètes du XIXème, le parc Chambrun est très apprécié pour son calme et son « temple de l’amour », petit chef d’œuvre d’architecture romantique, et son magistral cèdre du Liban.

Il est situé à l’emplacement du grand jardin botanique créé par le Comte Caïs de Pierlas en 1837. Le temple, petit chef d’oeuvre romantique de l’architecte Philippe Randon, fut dédié à la Comtesse de Chambrun. Pour créer le parc, le comte de Chambrun se serait adressé à des paysagistes de renom, les frères Bühler.

Bonne visite !

Le jardin Alsace Lorraine, dénommé ainsi après la première guerre mondiale s’appelait auparavant le ‘jardin du roi » en hommage au roi du Wurtemberg, hôte assidu de Nice.

Il est situé en plein coeur de ville, à l’angle du boulevard Gambetta et de Victor Hugo.

Quatre monuments y sont implantés dont la « main à l’urne » en hommage aux victimes de la guerre d’Algérie, le monument à Paul Déroulède, œuvre de Michel de Tarnovsky (1920),  la «femme endormie» de Volti au bord du bassin et après 2007/2009 (?), lors de la restauration de la Villa Masséna et de ses jardins, la stèle des Maréchaux, monolithe de granit rose, œuvre de Marcel Mayer, est transférée au jardin Alsace Lorraine :
– le Maréchal Alphonse Juin (seul élevé au titre de Maréchal de son vivant).
– le Maréchal Jean de Lattre de Tassigny.
– le Maréchal Marie-Pierre Koenig.
– le Maréchal Philippe Leclerc de Hauteclocque.

Je vous souhaite une agréable visite…

Tout ce qui coule de source, n’est pas forcément limpide. C’est ce qui semblerait émaner de la « situation » de la Cascade de Gairaut, qui porte bien son nom, la maison de Garde n’étant que… accessoire.

Tout le monde connaît l’historique de cette cascade, arrivée en grande pompe en 1883 de Saint Jean La Rivière via le Canal de Gairaut, et dont les eaux sont traitées à Rimiez. On bâtit une maison de style autrichien,  la maison du gardien, dite la « Maison de Garde ». De la fin décembre 1883 à Mai 1884, se tint l’Exposition Internationale de Nice  sur la Colline du Piol, d’où peut-être la nécessité de faire venir l’eau de la Vésubie ? Une des meilleures eaux du département, d’ailleurs…

C’est un endroit bien emblématique pour les Niçois, qui se dégrade de plus en plus… D’où la nécessité pour moi de faire le point sur certaines choses. Ce qui le rendra bien moins romantique… Selon des recherches, la maison en elle-même appartient à Veolia, après avoir appartenu à la Compagnie Générale des Eaux, d’où, tout ce qui l’entoure, je suppose, jardins… etc. Quand je disais que ce n’est pas limpide… Besoin d’un peu de transparence ! A qui appartient le terrain, sachant qu’il y a des rondes de police sur la route la traversant ?

L’entretien est peut-être la réponse à la question. Pas d’endroit où faire ses besoins, oui, je sais, c’est très terre-à-terre… Des poubelles ? je n’en ai pas souvenir. Elles seraient vidées par qui, de toutes façons…

Beaucoup d’interrogations pour des faits certains : les Niçois(es) aiment à s’y promener, les touristes connaissent un peu moins, les autochtones un peu plus… (environs de Nice, comme Cannes). Je me souviens y être allée, plus jeune avec mes parents. Une vue magnifique sur Nice s’offre à ses visiteurs, On y cherche, sinon le calme, du moins la fraîcheur… Les canards y ont élu domicile et y prennent un grand plaisir. Depuis 2009, des barrières ont été mises en place, en sus de celles qui y figuraient déjà, pour empêcher les gens de tomber ou de s’y baigner. Peine perdue, aujourd’hui, ces barrières sont arrachées, par des jeunes je pense, en quête de sensations fortes, pour épater les filles, peut-être, des jeunes prêts à y passer la nuit, car, prenant le bus le matin tôt, et qui passe par la cascade, je vois parfois des jeunes monter dans ce bus, et il est évident qu’ils y ont dormi la nuit… En 2008, de gros tags romantiques décoraient les parois de la grotte, qui ont subi un nettoyage en juin 2010, et une protection anti-tags de ces parois.

Sont classés comme monuments historiques : les grottes, bassins, escaliers, cascades, toitures et façades de la maison de Garde.

Je vous propose une balade chronologique de la cascade au travers de mes photos dont les plus anciennes datent de 2008. Un site propose des photos plus anciennes : PACA.Culture.

Les dégâts aujourd’hui :

Balcon Côté Est P1000642-2 P1000697-2 P1000704 copie P1000727-2 P1000732-2 Toit Volets

Octobre 2008

GairautOct2008-01 GairautOct2008-02 GairautOct2008-03 GairautOct2008-04 GairautOct2008-05 GairautOct2008-06 GairautOct2008-07

Décembre 2008

GairautDec2008-01 GairautDec2008-02

Août 2009

GairautAout2009-01 GairautAout2009-02 GairautAout2009-03

Décembre 2009

GairautDec2009-01 GairautDec2009-02 GairautDec2009-03 GairautDec2009-04 GairautDec2009-05 GairautDec2009-06 GairautDec2009-07 GairautDec2009-08 GairautDec2009-09 GairautDec2009-10 GairautDec2009-11 GairautDec2009-12 GairautDec2009-13

Janvier 2010

GairautJanv2010-01 GairautJanv2010-02 GairautJanv2010-03 GairautJanv2010-04 GairautJanv2010-05 GairautJanv2010-06 GairautJanv2010-07 GairautJanv2010-08 GairautJanv2010-09 GairautJanv2010-10 GairautJanv2010-11 GairautJanv2010-12 GairautJanv2010-13 GairautJanv2010-14

La balade peut se poursuivre via l’église en contrebas, datant d’au moins 1441, avec de nombreuses réfections, et même un chemin, qui descend beaucoup plus bas sur l’avenue de Gairaut… (Mars 2013)

P1280402 copie P1280412 copie P1280416 copie P1280417 copie P1280421 copie P1280426 copie P1280430 copie P1280437 copie P1280441 copie P1280446 copie P1280454 copie P1280469 copie P1280476 copie P1280493 copie P1280504 copie P1280509 copie P1280519 copie P1280574 copie P1280577 copie P1280578 copie P1280594 copie P1280603 copie P1280623 copie P1280626 copie P1280634 copie P1280644 copie P1280669 copie

Mais, chut…. Descendons, descendons, doucement… Les yeux plein de rêves…

P1280613 copie P1280651 copie P1280674 copie P1280676 copie

Peut-être faut-il emprunter des chemins de traverse, pour sauvegarder notre patrimoine, ou tout simplement des lieux que l’on aime… Et en parler, et en parler, et en parler…  Car tout le monde est triste de voir un tel lieu en un tel état…

Que ce qui nourrit Nice en son sein, tous les jours de notre vie, en ouvrant simplement un robinet, que chaque Niçois, chaque Niçoise n’oublie qu’en ouvrant son robinet, cette eau vient de là…

Et que la maison de Garde ne veille plus sur grand chose sinon certes, sur la qualité de l’eau, mais qu’elle est tout un symbole…

Après un long, long canal……

CanalDeGairaut002 CanalDeGairaut005 CanalDeGairaut007 CanalDeGairaut009 CanalDeGairaut010 CanalDeGairaut011 CanalDeGairaut018 CanalDeGairaut019 CanalDeGairaut022 CanalDeGairaut024 CanalDeGairaut026 CanalDeGairaut027 CanalDeGairaut028 CanalDeGairaut031 CanalDeGairaut032 CanalDeGairaut035 CanalDeGairaut037 CanalDeGairaut039 CanalDeGairaut041 CanalDeGairaut045 CanalDeGairaut047 CanalDeGairaut049 CanalDeGairaut050 CanalDeGairaut051 CanalDeGairaut053 CanalDeGairaut075 CanalDeGairaut076 CanalDeGairaut077 CanalDeGairaut079

 

Cascade de Gairaut, élue sixième merveille de Nice !!!

En reparler à nouveau ? Non, retrouvez mon billet là : Le Parc d’Estienne d’Orves.

Juste un petit voyage…

EstienneDorves062

 

EstienneDorves063 EstienneDorves064 EstienneDorves061 EstienneDorves060 EstienneDorves055 EstienneDorves056 EstienneDorves057 EstienneDorves058 EstienneDorves059 EstienneDorves054 EstienneDorves053 EstienneDorves052 EstienneDorves051 EstienneDorves050 EstienneDorves045 EstienneDorves046 EstienneDorves047 EstienneDorves048 EstienneDorves049 EstienneDorves044 EstienneDorves043 EstienneDorves042 EstienneDorves041 EstienneDorves040 EstienneDorves039 EstienneDorves038 EstienneDorves037 EstienneDorves036 EstienneDorves035 EstienneDorves030 EstienneDorves031 EstienneDorves032 EstienneDorves033 EstienneDorves034 EstienneDorves029 EstienneDorves028 EstienneDorves027 EstienneDorves026 EstienneDorves025 EstienneDorves024 EstienneDorves023 EstienneDorves022 EstienneDorves021 EstienneDorves020 EstienneDorves019 EstienneDorves018 EstienneDorves017 EstienneDorves016 EstienneDorves015 EstienneDorves014 EstienneDorves013 EstienneDorves012 EstienneDorves011 EstienneDorves010 EstienneDorves005 EstienneDorves006 EstienneDorves007 EstienneDorves008 EstienneDorves009 EstienneDorves004 EstienneDorves003 EstienneDorves002 EstienneDorves001

En la visitant, ma région, durant mes vacances, et toujours en bus ou en train, on en apprend des choses… Certains villages vont mal, les touristes disent que c’est toujours pareil, je finissais par penser la même chose… Une petite anecdote… Je suis arrivée à Tourrettes sur Loup, et je me disais, oui, toujours ces vieilles pierres, toujours les mêmes marchés avec les « petites choses » typiques de notre région… Et puis, j’en ai sorti des photos magnifiques, j’en ai rapporté 2 très beaux chouchous, à 2 euros pièces, de bonne qualité, alors que l’on trouve plein de mauvaises qualités de chouchous dans les boutiques à la mode de nos grandes cités… J’ai acheté des fromages de brebis…

Voir les photos sur : Le tourbillon… Entre terre et mer.

J’étais arrivée dans ce village en pleine chaleur, ai visité un peu désappointée le marché, ai téléphoné à la société Envibus pour avancer mon heure de départ… Je suis allée ensuite sur un de ses flancs, à l’ombre, prendre mon déjeuner, et ai continué ma visite jusqu’à un flanc très accentué, où, prise de vertige, je me suis assise pour prendre les photos !

Puis j’ai vagabondé dans les ruelles, les pierres étaient magnifiques, les couleurs aussi…

Ce village est donc plein de charme, propre à lui, en prenant le temps… En regardant la vue…

Gourdon, par contre, me semble très touché par la crise et par le manque d’attractions, par les prix également, car les commerces de bouche sont chers, un restaurant, le « fameux » Nid d’Aigle fermé pour cause d’hygiène, à ce que j’ai appris… Y ayant déjeuné il n’y a pas si longtemps, le menu n’était pas exceptionnel, et le pain m’avait fortement déçue. C’étaient des petits pains, comme à la cantine !!! Mais, sincèrement, comment rentabiliser un tel restaurant, durant une période aussi courte ? Quelques attractions, les parfums (La Source Parfumée, devenue un peu banale, mais animée, ou les parfums Allongue où j’achète tous mes concentrés de parfum, avec un accueil charmant ou bien des huiles essentielles, des savons…), les spécialités culinaires (huiles d’olive, moutardes, confitures, miels…), le pain d’épices…

La vue, souvent embrumée c’est dommage (pollution ?), sur Nice, Cagnes sur Mer, Cannes…

J’aimerais donc donner quelques petites astuces aux touristes… Comme les visites groupées !

Pourquoi ne pas aller à Grasse le matin, et l’après-midi à Gourdon ou Saint Vallier de Thiez ?  Et le faire en deux fois ? Car, de Saint Vallier de Thiez, vous pouvez également aller jusqu’à la Siagne, et vous y baigner ! Et à Grasse approfondir votre visite des musées et parfumeries.

Quand vous allez à Tourrettes sur Loup, allez-y le matin, puis, faites un tour au Pont du Loup, vous emmènerez vos enfants à la confiserie, puis, une petite balade le long du Loup, où vous trouverez un petit endroit où vous baigner… Je n’y pas été embêtée par les moustiques !

Pour ceux qui y vont en bus, si vous venez de Nice, réservez un bus pour Le Bar Sur Loup, et descendez à pieds par la petite route (la deuxième sur la droite, juste à gauche de la Nationale), seulement 3/4 kilomètres, avec de magnifiques photos à prendre, et réservez votre retour au Pont du Loup…

Pour ceux qui n’ont pas de moyens de locomotion, la région offre vraiment tout une panacée de moyens de transports dont le bus, à un euro, avec les sociétés d’Envibus ou du Conseil Général 06, et le train avec le Pass Isabelle, à 14 euros la journée, ou 35 pour une famille (2 adultes et 2 enfants) ou 80 euros pour 3 jours.

Un petit exemple… Un jour, je suis allée le matin à Antibes, puis, à midi, à Saint Raphaël… Au retour, je me suis arrêtée à Théoule sur Mer… Où vous aurez le temps de vous baigner ou vous balader le long de la mer… De quoi apaiser une longue journée… Ah oui, à Antibes, je vous conseille la tapenade noire ou verte de marchands qui se situent tout au fond du marché, près du marchand de socca… Vraiment excellente, et pas trop salée ni trop hâchée…

Ce ne sont que quelques suggestions… Reste le Train des Merveilles (Pass Isabelle) avec les villages qui en valent vraiment le coup : Saorge (1km200 en montée après la gare) et son miel délicieux, L’Escarène, si typique, Sospel et Tende, et il vous semblera être en Italie… La Brigue et ses nombreuses chapelles…

Et si vous n’avez pas envie de bouger… Nice… La Colline du Château, son coup de canon de midi, le Parc d’Estienne d’Orves, le Parc de la Clua, Falicon, la cascade de Gairaut (prévoir pause pipi avant), le canal de Gairaut (prévoir lotion anti moustiques)… Accessoirement, la Promenade des Anglais, le Palais Lascaris,  les petits farcis, la socca… les fougassettes de la rue Droite dans le vieux Nice…

Palais Lascaris

Le sentier des douaniers, de Cap d’Ail à Monaco !!!

Que d’idées de balades… et Saint Paul de Vence que j’ai découvert cette année… Eh oui, il faut bien que je me réserve des surprises…. Menton et le petit village de Sainte Agnès au-dessus…  L’Italie toute proche….

Toutes les idées dont je vous ai fait part sont accessibles en bus ou train… Pas d’excuses !

Oups… Et les îles de Lérins ? Les calanques de la Corniche d’Or (04.94.95.17.46) ???

Non, franchement….. Et j’en oublie !!!

Notre région est belle… Il faut qu’ils survivent, ces petits villages ! Certains s’en sortent bien, d’autres moins.

Saint Paul de Vence