Dans ce monde de chaos, pouvez-vous entendre l’enfant crier ?

On parle de… maladies, de personnes âgées isolées, de personnes vulnérables, de soignants épuisés… On nous impose de nous masquer, de prendre nos distances… On ne s’embrasse plus, on ne se touche plus… Bref, nous n’avons cesse de nous laver les mains…

Et ce vacarme incessant de l’isolement de l’être, au milieu de son nid de turpitudes… où l’autre, cet être, sang de son sang, fibre de sa fibre, le touche et l’embrasse là où il ne devrait…

Entendez-vous l’enfant crier ?

Les victimes toujours oubliées, murées dans le silence d’un cercle trop fermé.

Entendez-vous cet être crier ?

Merci de ne pas oublier les victimes de l’inceste, que l’on ne nomme JAMAIS….