La flambée de haine monte… On a peur des « Sarrasins« , ceux-là même que l’on avait fait fait venir pour reconstruire la France. La France n’arrive plus à les contrôler… C’est qu’ils font des enfants, ces bougres-là ! Des graines de racaille qui vous volent, vous violent, vous agressent, apprennent mal à l’école, font la loi dans leurs quartiers. Au secours, nous allons tous être convertis à l’Islam ! C’est qu’ils veulent des mosquées, ces bougres-là ! Avec leurs minarets, et à leurs portes, des odeurs de méchouis, de merguez, des moutons que l’on égorge, quelle horreur ! Quelle barbarie !

Qu’a-t-on fait sinon les entasser dans des ghettos, laisser leurs enfants à la traîne dans des classes surchargées, j’ai même entendu dire un principal de collège les traiter de légumes ! Bien sûr, il y a une culture différente, des mères ne sachant pas lire le français, des pères absents, des parents dépassés (combien de parents français ne le sont pas ?). Oui, il y a souvent de l’incivilité, des ados souvent agressifs, français pourtant, de par la loi, mais qui ne se sentent parfois ni d’ici, ni de « là-bas »… Ils ne sont plus nulle part. Souvent je croise le regard de « Français » sur des jeunes filles voilées, habillées de noir. La différence qui se voit.. fait peur.

Je suis enfant d’immigrés, bien blanche, aux yeux bleus. Née d’un père breton, d’une mère normande, à Cannes, j’ai émigré à Nice. Je ne suis plus de Bretagne, de Normandie. Et je ne suis pas de pure souche niçoise. La France de Sarkozy me fait mal, me fait honte.

Il faut des mosquées plus grandes pour que les musulmans puissent exercer leur religion dans la dignité, tout comme existent des églises, catholiques, protestantes, orthodoxes, des temples israélites, ou autres. Il est évident que l’immigration ne peut être extensible, qu’elle doit être régulée, que le voile intégral n’a pas sa place dans notre société qui obéit à certains critères.

Alors que les débats se renouvellent afin de stigmatiser certains groupes ethniques, la montée de la haine et de la peur grandit de chaque côté. Certes, nous devons peut-être nous poser des questions sur notre identité, qui doit être respectée également, c’est cela le respect mutuel (et le respect de sa terre d’accueil), certes, n’est-elle pas un peu en perdition mais cela ne dépendant aucunement en la croyance d’une certaine « invasion » (et ne se sent-on pas envahi par les « autres » quand on doute de sa propre culture ?) ? A cela s’ajoute un vote FN massif de personnes d’origine étrangère qui ont peur que l’on pique leur place… Alors, au bout du compte, on finit par ne vouloir mettre en avant que des simplissimes affirmations de « soit tu aimes la France, soit tu la quittes » ! Un touriste va aimer la France, ce n’est pas pour cela qu’il va rester…

Le silence des moutons blancs sur le dos de la mer devient inquiétant. Ces moutons qui bêlent et que l’on entend pas… A force de vouloir faire des vagues, le gouvernement perd de sa crédibilité. Mais, de cela, nous n’allons pas nous plaindre. Aux forces de gauche de nous montrer que la France peut être fière de ses différences…

Publicités