Cela faisait trop longtemps que je ne ‘étais pas exprimée en politique mais là, je crois que je craque ! La France n’en peut plus, surtout après un remaniement où on nous prend une fois de plus pour des vaches à traire, des nigauds de seconde zone, où on nous balade sur des vagues identitaires afin de mieux nous diviser, sous des relents insécuritaires qui sentent le réchauffé et font plus que ressembler à du déjà vu… C’est cependant une droite qui se resserre, avec le mécontentement des centristes, qui vise à se donner une image gaulliste, c’est à pleurer de rire.

Comme le dit un internaute, un Benoît Hamon en pull et veste, un Harlem Désir habillé comme un clodo, cela ne fait pas sérieux. Bon, je le trouve un peu dur avec la tenue de Martine Aubry… Bref, on attend de voir une gauche (oups, pardon, le parti socialiste) un peu plus à la hauteur. Car le problème, c’est qu’ils restent quasiment inaudibles, et pire, ils n’arrivent pas à être pris au sérieux ! Même si, lors de l’université d’été, ils ont réussi à jouer l’unité, ils sont prêts à se tirer dans les pattes pour la bonne place !

Dans un premier temps, je camperai mes positions sur Ségolène Royal, je n’arrive pas à me persuader que Martine Aubry serait une bonne présidentiable, ni même François Hollande… Seul Dominique Strauss-Kahn représente l’alternative, sinon à gauche toute (surtout pas !!!) à Nicolas Sarkozy et serait capable de le battre à plate couture, et saurait même rallier des voix de droite… Son devoir de réserve en tant que Président du FMI l’oblige à ne pas se prononcer pour l’instant, même si, peut-être… Lire le blog « Rêver de nouveau« , pour se faire une autre idée de Strauss-Kahn, enfin, disons, pour avoir quand même une vision loin d’être utopiste… de l’homme.  Un autre bon blog politique : A tort ou à raison.

A l’heure où la pauvreté et la précarité augmentent dans notre pays, où la santé commence à être bradée, où l’échec scolaire demeure une réalité intangible, bref, où rien ne semble augmenter dans le positif sauf le portefeuille des plus nantis, il serait temps temps que la gauche (oups, pardon, le parti socialiste) réagisse, quitte à se moderniser, quitte à faire des sacrifices afin de pouvoir réaliser des unions intelligentes de divers mouvements politiques, je ne sais pas, je ne suis pas politicienne, ce qui ne veut pas dire que je sois con…

Publicités