Certes, on ne pouvait douter que la mobilisation faiblirait mais elle est néanmoins là, pour marquer un mécontentement grandissant… Un remaniement du gouvernement ne changera rien à l’affaire, les pauvres resteront pauvres et les plus nantis seront toujours protégés. Je n’aurai de cesse de le répéter, la sanction doit se faire par le vote !!!