J’ai cherché trop longtemps des fausses vérités, réclamé des louanges dont je ne connaissais l’ultime réalité, j’ai suivi de faux chemins qui ne menaient à rien. J’ai laissé caresser maintes fois ma vanité, la vanité ne menant que là où ceux qui vous flattent veulent vous mener. A force de regarder le ciel, j’ai oublié d’écouter la terre. Même si les deux sont étroitement liés. Doit-on se contenter de sa condition terrestre ou faut-il chercher plus loin ? L’univers est au plus profond de notre coeur, tout comme l’est la vérité. Il n’est besoin de chercher ailleurs car tout nous a été donné. Pas besoin de faux mystères pour discerner le mystère. Pas besoin de fausses lumières pour apercevoir la Lumière. Pas besoin de mots savamment associés pour entendre la Parole. Il suffit de fermer les yeux un bref instant et de regarder à l’intérieur de soi, sans aucun artifice, sans aucune parure inutile, pour trouver le chemin. Son chemin…

Notre Dame rénovée. Des pierres, de simples pierres… Mais quand elle fut construite, elle le fut avec la foi, et elle abrite toujours la foi pour qui vient s’y recueillir…

Frôler, de la paume de la main
Une aube qui éclaire nos lunes
Faire de chaque matin
Une nouvelle fortune

Ne pas s’attarder
Comme un navire à quai
Des autres se disculper
Se permettre de rêver… (CL)