Sur l’ancienne Route du Sel, tout proche de l’Italie, en plein coeur de la vallée de la Bevera, Sospel déploie ses charmes médiévaux, gardant en partie l’empreinte de l’Italie sur ses jolies frises si typiques. Son Pont Vieux bâti au XIIIème siècle, ses fresques en trompe l’oeil, son lavoir avec de magnifiques peintures, en font un village très agréable. La gare, moderne, tout dernièrement aménagée, son jardin paisible, sa large place où les joueurs de pétanque aiment à se prélasser, votre regard n’aura de cesse de s’émerveiller, votre âme s’apaiser, votre coeur sourire avec quiétude. Si le soleil venait à trop vous chercher en été, abritez-vous sous un coin du Pont Vieux, et laissez votre regard accompagner la Bevera dans son périple centenaire. A l’extrême sud du Parc du Mercantour, Sospel offre d’innombrables possibilités de randonnées.

Il fut également l’étape du Pape Pie VII qui séjourna dans une maison de la place de l’Eglise en 1809. Des remparts qui ceinturaient la ville à la fin du 14ème siècle, il reste une tour en ruine, qui appartenait à l’ancien château des Comtes de Provence. Ne faites pas comme moi, n’oubliez pas la Cathédrale Saint Michel !

Bref, à 350 mètres d’altitude, vous respirerez non seulement du bon air mais aussi d’une quiétude bienfaisante, qui, je l’espère, ne sera qu’une étape parmi toutes les merveilles de notre arrière-pays…

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Publicités