» L’attachement à la matière engendre une passion contre nature. Le trouble naît alors dans tout le corps; c’est pourquoi je vous dis : «Soyez en harmonie…» Si vous êtes déréglés, inspirez-vous des représentations de votre vraie nature. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. « 

Après avoir dit cela, le Bienheureux les salua tous en disant :  » Paix à vous, que ma Paix naisse et s’accomplisse en vous ! Veillez à ce que personne ne vous égare en disant : «Le voici, Le voilà.» Car c’est à l’intérieur de vous qu’est le Fils de l’Homme; allez à Lui: ceux qui Le cherchent Le trouvent En marche ! Annoncez l’Évangile du Royaume. «