« Construite le long de la rivière du Paillon, La Trinité est aujourd’hui une commune industrialisée de la banlieue niçoise, avec un habitat moderne et dispersé.

Ancien hameau de la commune d’Eze dont il fut détaché en 1818, appelée d’abord La Trinité-Victor en l’honneur de Victor-Emmanuel 1er, roi de Sardaigne, avant de devenir simplement La Trinité en 1951, cette petite ville en pleine expansion n’est pas à proprement parlé un pôle touristique majeur. »

Lire la suite sur La Provence.