Faudra bien que j’arrive à en dire quelque chose, de ces régionales 2010… Une vague rose en France, mise à part l’Alsace qui reste à droite, la Guyane et la Réunion qui passent à droite, et une surprise comme la Corse qui passe à gauche avec Paul Giacobbi, du Parti Radical de Gauche mais les nationalistes qui talonnent la droite… Une belle victoire en Bretagne avec près de 50.27% et sans Europe Ecologie ! Une belle victoire de Ségolène Royal avec 60.61%… A souligner, quand même… Même si cela va donner des boutons à certains, et cela dans la perspective de 2012…

Une meilleure participation (environ + 5%), même moi, j’y suis allée un peu plus tôt (mais à reculons)… Mais toujours moins qu’en 2004.

La région PACA reste sans surprise à gauche, mais Michel Vauzelle perd quand même un point (et un siège) alors que les autres régions voient une embellie. C’est surtout le FN qui reprend son flambeau, gagnant 1.87 points et 2 sièges. Dans les Alpes-Maritimes, les 2 listes (Mariani-Vauzelle) se talonnent, mais avec des chiffres en baisse, le FN gagnant près de 3 points.

A Nice, à peu près le même topo qu’en 2004, Vauzelle l’emportant de 3 points (mais avec des votants en moins, que ce soit pour la gauche ou pour la droite), et un FN qui gagne près de 3 points… Pas de quoi pavoiser, pas de quoi se réjouir quand on voit l’extrémisme l’emporter… Au bout du compte.

Trop d’insécurité ? Dites-moi où. (les trains, peut-être) Trop d’immigrés ? Certes, allez vous balader sur le boulevard Gambetta une fin d’après-midi… Et alors ? Trop de vieux ? On va finir par le croire puisque que Christian Estrosi a décidé de faire fermer les épiceries à partir de 23 heures. Il faut dire que le débat sur l’identité nationale a bien fonctionné… Et dérapé… Il existe plutôt un sérieux désamour des Français et de la politique… L’impression que les hommes politiques ne protègent que leur propre statut. Une France qui s’embourbe dans la crise économique, l’emploi qui ne redémarre pas, bien au contraire, tout qui devient plus cher, bientôt n’arriveront à voter que les membres d’un parti !

Et pourtant, il doit bien y avoir une solution mais cela ne peut venir que des politiques eux-mêmes !

La région va vers son apogée, les élus ne sont en place que pour 4 ans, avant la réforme. L’année prochaine, nous votons pour les conseillers généraux… 2012 arrive vite et quelles propositions pour les présidentielles à gauche ? Un sérieux travail de proximité reste à faire, un rapprochement d’avec les électeurs… Dites-nous, allez-vous changer votre « façon » de faire ? Allez-vous vraiment vous préoccuper du quotidien de vos concitoyens ?

Le monde bouge, il est en perpétuel mouvement. Ranimer les tensions entre ethnies, religions, n’amène rien de bon. La différence est notre richesse. Et nous ne la cultivons pas.

Tous les résultats : ICI.

Publicités