Archive for octobre, 2009


SECURITE…

Juste un petit clin d’oeil pour notre municipalité qui n’arrête pas de parler de… sécurité… Les travaux du jardin de la villa Thiole ne sont pas finis, et, comme pour le chemin de la galère (7ème canton), de vulgaires barrières faciles à pousser ne protègent pas… Le jardin pour enfants est fini mais cela n’est pas le cas juste à côté… Et tout le monde y va. Espérons qu’il n’arrive rien ! un autre détail. Là où se trouve le petit bassin, c’est tellement dégueulasse que l’endroit est infesté de moustiques ! En pleine journée. Ah! J’ai vérifié, les portails donnant sur le jardin, étaient fermées. Enfin, ce jour-là.

JardinThiole007 [640x480]_GFJardinThiole053 [640x480]_GFJardinThiole051 [640x480]

Le chemin de la galère (infesté de moustiques également) et des enfants et collégiens l’empruntent tous les jours :

ChGalere007 [640x480]_GFChGalere030 [640x480]_GFChGalere123 [640x480]_GF

ChGalere132 [640x480]_GF

Mais nous ne parlons pas de la même sécurité.

LIBRE ?

Que reste-t-il de nos libertés ? Qu’est-ce qu’être libre ? N’est-ce pas un faux semblant ? Je n’aime plus ma France comme je l’aimais avant. Je me veux citoyenne du monde mais le monde se heurte sans cesse à un leurre : la mondialisation, la loi des marchés, le monde de l’argent. Que reste-t-il de l’humain dans tout cela ? C’est à nous qu’il appartient de construire l’avenir. Faites-moi croire que l’humain existe encore, qu’il ne bâtit pas tout sur du vent. En avons-nous le pouvoir ?

Antibes01_GFCarnetMenton078 [640x480]_GFCoaraze01_GFContes308 [640x480]_GFContes417 [640x480]_GFDeCoarazeAContes-A-566 [640x480]_GFMenton043 [640x480]_GFMenton074 [640x480]_GFMenton_GF

Aujourd’hui Michel Vauzelle, président de la région PACA, était l’invité de la Voix est Libre sur France 3.

WHAT NATURE IS…

gorilles_brume_gaucheL’ordre naturel des choses, qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce qu’il en reste après le passage de l’Homme ? La sélection naturelle, thème abordé sur Facebook suite à un lien que j’avais mis, sur le milliard d’êtres humains qui souffrent de malnutrition, fait accentué par la crise économique. Une de mes amies a réagi comme quoi la sélection naturelle devait se faire et que l’on n’avait pas à s’apitoyer sur ce fait « divers »…  que c’était naturel, donc, qu’étant donné le taux de fécondité de ces « pays-là », ce n’était pas un mal… par cela il faut entendre l’Afrique, un continent durement touché par cette crise. Une crise, qui je le rappelle, est économique, financière, des choses somme toute assez naturelles ? Bien sûr que la sélection se fait, par la maladie, par les guerres, par la famine, mais ces choses ne pourraient-elles pas être enrayées, du moins, avoir une limite dans la décence (l’indécence) ?

La sélection naturelle est une chose contre laquelle nous ne devons pas forcément lutter, mais dans la mesure où celle-ci dépend encore du cercle de vie telle que la nature la définit…  [La sélection naturelle va permettre à un genre d’animal de survivre car il est capable de s’adapter aux changements de température par exemple. Un animal qui ne peut pas s’adapter à une baisse de température devra se déplacer vers des régions ou il sera capable de survivre. S’il ne peut pas se déplacer ou s’adapter au nouveau climat, il va disparaître.] Cf ce site.

L’homme ne possède naturellement aucune armure, aucune griffe, il se sert de son intelligence pour subvenir à sa survie. Pour faire des recherches médicales, technologiques. Tout autant que de détruire, de chercher le profit, de créer des armes de plus en plus destructrices, des tortures de plus en plus en plus raffinées… L’homme est le roi de la cruauté gratuite. Il est aussi doué d’amour et de compassion. Alors, quelles sont les limites de la science, jusqu’à quel point devons-nous nous acharner à rechercher des vaccins, des médicaments nouveaux ? Cette question se pose également pour l’euthanasie, jusqu’à quelle limite prolonger une vie quand tout espoir semble perdu ? Quelles sont les limites de la médecine ? Ne devenons-nous pas des rats de laboratoire ? Que dois-je dire à une mère dont la fille souffre de leucémie ? Que dois-je dire à ceux et celles qui ont perdu des êtres chers lors de génocides, juifs, arméniens, rwandais ? Sélection naturelle ?

Si tout ne doit pas être poursuivi jusqu’à son extrême limite (mais alors, quelle est cette limite ?), jusqu’où alors, peut-on dire qu’il faut baisser les bras ? Doit-on laisser s’éteindre les espèces en voie de disparition ? Doit-on laisser mourir les Africains ?  Doit-on laisser se polluer les océans, l’atmosphère ? L’homme possède l’intelligence, l’homme possède le coeur, il ne s’en sert pas toujours à bon escient, même peu souvent. Mais il reste des humains qui se battent pour un meilleur avenir, une meilleure terre, un meilleur monde. Quel que soit notre vécu, la souffrance que l’on a pu endurer, la seule réponse est-elle seulement la haine ? Ne confond-on pas alors la lutte pour sa survie avec l’acharnement contre toute attaque présumée ? Cette personne qui s’est exprimée ainsi, sait-elle (je parle pour les croyants) que les âmes qui vivent de telles violences en paieront le prix lors d’une autre vie ? Rien n’est gratuit dans la souffrance que nous faisons subir. Nous construisons notre avenir, celui de cette vie, et celui des vies futures. Ce que nous faisons de notre âme aujourd’hui, sera ce qu’elle vivra lors d’une autre incarnation. Il m’est impossible d’être athée, d’aucuns diront que c’est pour me rassurer. Cela ne me rassure pas. Mais cela renforce ma foi. Elle est mienne, je ne l’impose à personne.

La sélection naturelle est-elle toujours d’actualité ? Dans un monde dénaturé, qu’est-elle devenue ? Un tremblement de terre, une inondation, un tsunami, voilà des catastrophes naturelles. Une famine accrue par une crise économique, pour moi, c’est bien moins naturel… Quand on a les moyens de palier à une telle catastrophe, ce n’est pas un cataclysme  naturel, une sélection naturelle. Ne rien dire, ne rien faire, n’est-ce pas du fatalisme ? Il y a une différence entre dire « Si Dieu le veut », « Inchallah », et baisser les bras, agir quand il nous est donné le pouvoir d’agir, ou de dire.  Donner à manger à un pauvre que l’on croise tous les jours dans la rue, ce n’est pas l’encourager à glander. Si c’est une personne que l’on croise régulièrement, on commence à le connaitre. On ne peut certes combler toutes les lacunes de la société, on ne peut certes culpabiliser pour toutes les misères du monde, mais si on laisse quelqu’un crever, à côté de soi, je ne parle même pas d’Afrique, je parle de quelqu’un que l’on croise, tous les jours, qui est-on ? Ce n’est pas forcément tous les les jours, au moins un, ne serait-ce qu’une fois. Ou parler à cette petite vieille qui se sent si seule. Ou prendre des nouvelles. Même si ce n’est pas le top pour soi, un geste, une attention, un mot. Pourquoi critiquer quelqu’un qui va tout donner aux animaux ? C’est sa vie. Pourquoi reprocher à quelqu’un de s’offrir ce dont il rêve, s’il pense un peu aux plus démunis ? Pourquoi regarder ailleurs ce que l’autre fait ou ne fait pas , d’ailleurs ?

Bref, il est important de préserver la part positive de notre humanité, de rayonner, d’aimer, pour contrecarrer les énergies négatives.

C’est en diffusant la haine que l’on récolte la haine. Qu’on lui donne des ailes, qu’on la nourrit. C’est en diffusant l’amour, même en recevant des coups de bâtons, que l’on préserve l’amour. Qu’on lui permet de rester en vie. De se propager. Que choisissez-vous ?

MAIRE VIRTUEL DE NICE

MaireDeNiceJe sais, c’est bête, mais, maire virtuel ou fun mayor, c’est un jeu… qui permet de se faire des amis, virtuels eux aussi… Parfois que l’on rencontre.

Hélas, la politique, ce n’est pas un jeu… C’est même plutôt méchant… Un milieu que j’ai un peu quitté, maintenant, je préfère soutenir les gens que j’apprécie vraiment, car, il ne faut pas croire, il y a des politiciens « bien », alors, je le leur dis ici et maintenant, je les soutiendrai, comme je le peux, pour leurs idées, leur façon de faire, pour mes idées, ils se reconnaitront…

Ceci dit, si vous avez des doléances, des idées, concernant la ville de Nice, et/ou comment améliorer le quotidien, n’hésitez pas !!! Issa Nissa !!!

TOLERANCE

Même si je reste persuadée que la tolérance doit venir des deux côtés, en fait, de tous les côtés !!! Je vous invite à écouter cette chanson d’un merveilleux chanteur.

TOUT ET RIEN…

Pour vagabonder…

NuitArchet02 [640x480]_GFBorriglioneLepine144 [640x480] copyBorriglioneLepine236 [640x480] copyStSylvestreFontaineTemple061 [640x480]GrasseEtEnvirons220808-014 [640x480]_GF020908Marseille093 [640x480]_GF

JE SAIS…

DSC05593 [640x480]DSC05602 [640x480]DSC05635 [640x480]

Je sais. Je sais qu’il est des choses dures à comprendre, je sais que des gens ne me croient pas, je sais qu’il en est qui se moquent. Je sais. Je sais que ce n’est pas fini, que, dans l’esprit de certains, ce qui s’est passé un 14 octobre 2008, ce n’est que le fruit de mon imagination, qu’il en est même qui me traitent de folle… Je sais que, si l’on ne correspond pas à un stéréotype bien précis, on est à l’écart de la société. Peu importe. L’important est que moi, je sache. Et c’est définitivement inscrit dans mon âme car je n’attends plus rien, désormais, de la justice, et c’est bien cela, surement, le plus triste. J’y ai fait légèrement allusion, dans un précédent billet, je l’ai même écrit dans son intégralité sur un autre blog, anonyme, dont le lien est inséré quelque part dans ce blog… C’est bien dommage de ne pas en parler à coeur ouvert, c’est dommage, car cela s’est réellement passé, tel que je le décris, c’est dommage, car il faudrait pouvoir mettre en garde les gens. Je dirai juste alors aux personnes qui me lisent de se méfier de Msn, d’un tchat qui pourrait paraitre anodin, il existe des techniques pour manipuler les gens, à leur insu. Se méfier du téléphone car il existe là également des techniques secrètes de manipulation. Il m’a fallu un an pour m’en remettre. De la ténacité, de la volonté, du courage. Ce soir, j’avais envie d’y mettre un terme et suis allée balader mon esprit au bord de la mer comme j’aime tant le faire, surtout en hiver. L’air frais, l’air marin, surtout, une bonne marche cadencée, et l’esprit se libère. Se retrouve.

Il était temps de passer à autre chose.  La vie n’est pas une croix à porter…

DSC05622 [640x480]

EN PASSANT…

Juste quelques photos de l’endroit où je suis allée, pour une raison bien précise mais je ne dévoilerai rien ! Pour l’instant…

La commune de Levens, qui fait partie de la vallée des Paillons. Un joli petit village.

Levens006 [640x480]_GFLevens063 [640x480]_GFLevens152 [640x480]_GFLevens216 [640x480]_GFLevens240 [640x480]_GFLevens295 [640x480]_GFLevens345 [640x480]_GFLevens441 [640x480]_GFLevens511 [640x480]_GFLevens596 [640x480]_GFLevens740 [640x480]_GF

Enfin, j’aimerais juste glisser un mot à propos de l’Eglise Paroissiale de Saint Antonin… Elle est superbe, c’est une bâtisse du Xème siècle à l’origine qui a été plusieurs fois restaurée.  Alors, juste un mot de colère car cette église reste fermée à clef à cause de trop nombreux vols ! C’est un scandale de voler les églises, cela a, certes, existé de tous temps, mais quand même !

Levens641 [640x480]_GFLevens753 [640x480]_GFLevens699 [640x480]_GFLevens703 [640x480]_GF