Archive for juin, 2009


Pour vous dire à quel point j’étais obnubilée par cette loi, j’ai occulté la date de retour de mes documents pour la médiathèque, que je croyais pour le 30 juin… Selon une lettre de madame Colette Giudicelli, les élus UMP devraient voter cette loi. Après vérification, cela risque d’être serré, car cela dépend, je suppose, de la présence des sénateurs… On peut trouver la composition du Sénat sur leur site. Si les socialistes votent contre, il ne me restera qu’à prendre ma carte UMP…

Senat1

Publicités

La proposition de loi devrait être débattue et/ou adoptée ou pas. Aujourd’hui, pour moi, c’est na !

Autres billets : c’est là.

Pour toutes ces soirées veillées tard, de l’âge de 12 ans à 17 ans, moi qui faisais mes devoirs à genoux dans ma chambre, avec ma petite lampe pour ne pas réveiller ma soeur qui dormait au dessus, pour ne pas me coucher avant que mon père ne soit couché… Pour tous ces soirs-là… Allez…

CannesIleSaintHonorat233CannesMandelieu109Eze147EzeMonaco135Tende090808-325

La mer, la montagne, que demander de plus sinon qu’il est un littoral à préserver, une montagne à soigner, des habitants qui aient encore les moyens d’y vivre, un travail, un logement décent… Et dans tout ça ? Une ville propre, certes, mais est-ce le plus important ? Cela sous-entend des actes de civisme dont certains sont bien incapables. Vivre en communauté également. La ville devient un lieu de tous les libertinages, de toutes les convoitises… De toutes les incivilités. Les loyers grimpent, il parait même que les nouvelles HLM aussi deviennent hors de prix. Au nom de la rentabilité, certaines agences immobilières louent parfois en dehors de toute logique, et surtout pas dans le bien-être des locataires. Si certes la loi se penche sur le problème du bruit, croyez-moi, pour la faire appliquer, c’est une autre paire de manche. Je me demande à quel point, je ne peux pas demander des dommages et intérêts pour les nuisances subies.  L’agence, probablement soucieuse de virer (faire partir) une locataire qui paie son loyer moins cher que les autres, ne s’est pas posée la question de louer, l’un en face de l’autre, des appartements à la mère et la fille… Les côtés cour de Nice sont certes pittoresques et, en été, il vous arrive souvent de vivre la vie de tous les Niçois. Et de dépaysement également…

Les Alpes-Maritimes sont à préserver, d’un côté immobilier notamment, avec le désir de ses habitants dans les campagnes avoisinantes de se faire construire une villa, on peut très largement le remarquer dans l’arrière pays cannois et niçois, mais également des résidences principales, les loyers devenant hors de prix. D’où il faut inclure la gestion de l’eau, des déchets. Créer les infrastructures nécessaires, développer les moyens de transport. Pour cela, nous avons les transports de la TAM, avec ses tickets à un euro, valables avec une correspondance (qu’il ne faut pas oublier de réclamer), les TER, pour lesquels existe un tarif spécial chômeurs ou bénéficiaires des minima sociaux (avec 90% de réduction !).  On peut y loger par le biais des gîtes ruraux, des hôtels, bien sûr, les campings (assez peu nombreux il me semble ?) ou chez l’habitant.

Les Alpes-Maritimes qui ont besoin de dynamiser le pôle de l’emploi, qui a connu la plus forte hausse en région PACA au mois de mai, mis à part les Hautes-Alpes…

Mais notre département est beau, je vous laisse l’admirer…

Et pour le plaisir… des yeux…

Eglise du Voeu

Eglise du Voeu

Quelque part, Avenue Jean Médecin...

Quelque part, Avenue Jean Médecin...

Bibliothèque centrale (archives)

Bibliothèque centrale (archives)

J'adore ces nouvelles couleurs de plus en plus utilisées...

J'adore ces nouvelles couleurs de plus en plus utilisées...

Détail architecture Poste Wilson

Détail architecture Poste Wilson

Ben tant pis je ris quand même...

Voiles d'eau

A l’heure où le débat sur le port du voile est remis à l’ordre du jour, en dehors des écoles cette fois-ci, il me vient à réfléchir sur la femme même et la tradition millénaire qui prend ses sources dans les écritures religieuses, quelles qu’en soient les origines.

Ainsi, dans la Bible (ancien et nouveau Testament), la femme a été créée après l’homme et serait moins parfaite (pourtant, ne dit-on pas qu’un deuxième essai devrait être plus parfait ?) :

« Comme cela se fait dans toutes les Eglises des saints, que les femmes se taisent dans les assemblées : elles n’ont pas la permission de parler ; elles doivent rester soumises, comme elle dit aussi la loi. » [1 Corinthiens 14:34-35]

«  Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.  Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef.   Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c’est comme si elle était rasée. Car si une femme n’est pas voilée, qu’elle se coupe aussi les cheveux. Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile.  L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme. En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme;  Et l’homme n’a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l’homme.  C’est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend. » [1 Corinthiens 11:3-10]

« Si une femme est enceinte et enfante un garçon, elle sera impure pendant sept jours comme au temps de la souillure de ses règles.  et pendant trente-trois jours encore elle restera à purifier son sang. Elle ne touchera à rien de consacré et n’ira pas au sanctuaire jusqu’à ce que soit achevé le temps de sa purification.  Si elle enfante une fille, elle sera impure pendant deux semaines, comme pendant ses règles, et restera de plus soixante-six jours à purifier son sang. » [Lévitique 12:2-5]

« Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite ;  et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression. » [1 Timothée 2:11-14]

Ainsi, dans le Coran :

Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de serrer sur elles leurs voiles (XXXIII, 59)

Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès . (XXIV 31)

Ainsi, dans la Baghavad-Gita :

Livre I, de la Bhagavad Gita, verset : 1.40

–  « Lorsque l’impiété, ô Krishna, règne dans une famille, les femmes se corrompent, et de leur dégradation, ô descendant de Vârshni, naît une progéniture indésirable.

Livre I, de la Bhagavad Gita, verset : 1.41

–  L’accroissement du nombre de ces indésirables engendre pour la famille, et pour ceux qui en ont détruit les traditions, une vie d’enfer. Les ancêtres sont oubliés, on cesse de leur offrir les ablations d’eau et de nourriture.

Ainsi, dans le Bouddhisme :

« Les femmes peuvent détruire les purs préceptes
Elles s’écartent de l’accomplir des mérites et des honneurs
En empêchant les autres de renaître au paradis
Elles sont la source de l’enfer » (T. 11, p.543)

Ce n’est donc pas l’Islam qui semblerait poser problème en lui-même mais je dirais plutôt ce côté ostentatoire d’une « religiosité » exacerbée, qui fait penser à l’Iran, quelque part… D’un côté, nous défendons la République, et sa laïcité, ce qui fait la grandeur de la France, ce qui est censé garantir la liberté à tout le monde.  Le problème posé est complexe, puisque l’on ne peut vraiment savoir ce qu’en pensent les intéressées elles-mêmes, si elles sont « autorisées » à s’exprimer librement. Certaines femmes choisissent de se voiler, elles parlent souvent de respect, de respect des hommes pour elles-mêmes. Dans la société que nous défendons, les femmes ont gagné leur liberté par le travail, ont-elles gagné plus de respect ?  A qui la faute, ces images dégradantes  que l’on voit un peu partout, pour des publicités, ces femmes qui paient cher leur indépendance sinon leur liberté.

L’affiche de la Foire de Nice de cette année avait provoqué de vives réactions. Surtout pour la femme, alors que l’homme y est mis aussi en avant, mais d’une manière différente bien sûr.

Nous avons les extrêmes, des deux côtés, mais essayons de n’en imputer la faute qu’aux deux sexes. C’est ce que je défends toujours. Et pour cela, développer l’esprit plutôt que l’image… Pas mal pour quelqu’un qui aime les photos…

L’extrême serait de focaliser sans expliquer, sur une amplification du « phénomène » de la burqa et du nigab qui pourrait sous-tendre une islamisation grandissante face à un monde décadent ? Le fait est que le port de la burqa ou du nigab n’est pas un signe religieux mais est antérieur à l’Islam.

Je trouve personnellement pathétique de choisir ce mode vestimentaire pour réclamer ce qui leur est dû : le respect. Alors, n’est-ce pas le rôle de notre société d’offrir ce respect ? Que manque-t-il pour que ce respect s’applique dans la vie de tous les jours, et, encore une fois, où la liberté commence-t-elle, où s’arrête-t-elle ? Comme je l’ai lu sur un blog, supporterait-on de voir une croix gammée sur un T-shirt ? Mais la nature du symbole n’est-elle pas différente ? Tout comme il existe des arrêtés pour une tenue vestimentaire décente en ville (port d’un haut pour les hommes, tout autant que pour les femmes), peut-on légiférer sur une tenue « acceptable » par tout le monde ? Il en ressort toujours un « taux » de tolérance bien plus fort envers les hommes qu’envers les femmes, et, cela vient souvent des femmes elles-mêmes… (simple constatation faite dans les rues, dans le tram…). Un homme qui joue de son charme sera moins jugé qu’une femme qui sera plus facilement traitée de « pute ». N’y a-t-il pas encore un travail à effectuer et, ceci, dans le cadre de l’éducation des enfants de notre patrie ? Un travail sur la mentalité.

Je m’inquiète pour ces femmes qui portent la burqa ou le nigab, une fois la loi promulguée, les laissera-t-on sortir ? Il en restera toujours une minorité qui restera enfermée et dont on n’entendra plus parler . Comment cette loi sera-t-elle accompagnée ? La République n’est-elle pas une garantie d’un minimum de libertés, de débats (oubliez Versaille…) où chacun doit être libre de pratiquer sa religion, sa non-religion, et puis, ensuite, il n’y a pas que la religion où la spiritualité s’exprime !

La femme est l’avenir de l’homme… Mais quel est l’avenir de la femme… No ending subject… pour la femme objet…

Puisque c’est à la mode, et puisqu’il ne faut pas oublier de se faire plaisir !

Guitare

Vous savez très bien pourquoi je ne fête pas la fête des pères, mais « esta la vida » ! Un petit rappel aux papa :

MMM01

MMM02

Il n’y a qu’une seule phrase qui me « gène » : je condamne de manière viscérale cet outrage à la civilisation tout entière.

Premièrement, le terme « outrage », qui peut être interprété de différentes manières, dans un premier sens d’offense (ce qui est ridicule), même si un deuxième synonyme moins courant peut lui être attribué comme « atteinte » et qui serait plus juste. Deuxièmement, le jeu de mot sous-jacent de « viscérale » (comment pourrait-on, dans ce cas, le dissocier du mot vice ?) qui certes remue les tripes au sens propre du terme mais que je trouve très mal placé.

Mais bon, on ne peut pas tout avoir dans la vie. La lettre est signée à la main, il y a une lettre, et un chiffre dans la référence du courrier qui donne une première idée du nombre de personnes qui ont écrit à Muriel Marland Militello. Lettre par ailleurs très bien écrite. Merci d’avoir fait ce qui était à faire. Attendons le Sénat.

Moins présente sur le net et sur Facebook (que je trouve de plus en insipide, qui bug constamment), il est des choses plus importantes. Inscrite à la veille sur la proposition de loi concernant l’insertion de l’inceste dans le code pénal, j’ai reçu les mises à jours sur celle-ci. Je vous invite à la lire et rappelle l’importance de cette dernière, notamment, pour le suivi des victimes. Sincèrement, si cette loi n’est pas votée, c’est que les hommes politiques n’assurent pas le « minimum » des lois vitales dans ce pays. La loi Hadopi est passée déjà devant le Sénat, et adoptée sur la grande majorité de ses principes initialement prévus, la loi sur les hôpitaux également, il est vrai que l’inceste est un sujet plus délicat et demande une étude approfondie. Je rappelle que cette loi doit passer le 30 juin devant le Sénat, que les associations ont été auditionnées. Je compte sur les sénateurs de gauche pour être un peu impliqués dans cette cause.

Popeye-meets-ali-baba

Les artistes et les droits d’auteurs seraient-ils un bien inestimable à enfermer dans un coffre ? Si les droits d’auteur sont effectivement un droit à respecter, il me semble difficile de dire que cette loi protège tous les artistes. Également, la comparaison des personnes qui téléchargent du contenu protégé illégalement à des « gangsters » me semble un peu forte… Cette traque est également faussée, comme le souligne le journaliste de France 3, avec les connaissances informatiques des « hackers » (gens qui s’immiscent de façon illégale dans votre système, entre autres), car, les technologies se perfectionnant, les systèmes wifi ne sont pas imparables, et il est relativement aisé, avec votre adresse IP (sans wifi), de s’introduire dans votre système (petit coucou à ceux qui me hackent, tiens). Une petite anecdote… Ma chère voisine d’en bas, un soir, a poussé un cri de « victoire ». Elle était avec un ami. En fait, elle a demandé à cet ami de contourner ma protection wifi, et il y sont parvenus. Un bref instant, certes, mais au moment de son cri de victoire, j’ai eu une petite fenêtre sur mon réseau qui m’indiquait que quelqu’un d’autre s’était connecté (le fournisseur d’abonnement me laissait supposer, en plus de son cri, que c’était bien elle)… J’ai dû tout couper sur le champ et désactiver mon wifi. Il suffit également, sans wifi, de connaître votre adresse IP, par le biais d’un mail, d’un téléchargement illégal (peut-être l’avez-vous fait une fois !) pour que votre adresse IP soit utilisée. J’avoue ne pas m’y connaître assez, mais il me semble que pas mal de choses soient possibles quand on manie bien l’informatique. Si la recherche est bien faite, on peut retrouver la trace de la personne qui se connecte, malgré l’utilisation d’un proxy (on peut paramétrer ses connections en utilisant des proxy anonymes, qui ne le sont pas vraiment puisqu’ils appartiennent à quelqu’un d’autre) avec ses identifications log, et, le fournisseur d’accès, une fois la personne retrouvée, peut fournir l’historique de toutes vos connections. Alors, certes, avec le wifi, tout est possible, et surtout avec les technologies actuelles, des appareils de plus en plus petits et de plus en plus performants…

Ce qui reste inquiétant, est la lourdeur de ces enquêtes, par une administration déjà surchargée. Cela suppose 10.000 mails par jour, 3.000 lettres recommandées… Et le fait que les véritables payeurs de cette loi risquent d’être le « brave » petit abonné Internet qui, pris d’une nostalgie soudaine, désirera écouter sur le champs un disque un peu ancien qu’il ne possède que sur vinyl ? Alors que vous aurez d’un autre côté, le hackeur organisé qui aura plus d’un millier d’albums sur son disque dur et qui en fera commerce. Car là n’est-il pas le véritable problème ? N’est-il pas plus facile de punir le gentil petit mouton que le véritable « criminel » ? Certes, il existe des sites où on peut écouter de la musique gratuitement, beaucoup de titres d’ailleurs, et je conseille plutôt cela que de télécharger !

Vous souvenez-vous des « temps anciens » où l’on s’échangeait nos vinyls, entre amis ? Etait-ce un crime à l’époque que de l’enregistrer sur une cassette ? Non. Mais Internet n’existait pas encore et ne donnait pas à cet acte une envergure internationale. Cela sous-entend une autre clause au débat (qui n’est plus, la loi est adoptée, sans la coupure Internet dont seul un tribunal peut prendre une décision) : comment ce téléchargement illégal est-il défini puisqu’il ne peut être défini que dans notre pays ? Or, les détenteurs de ces fichiers si tentants ne se trouvent pas forcément en France, ni même en Europe. Comment la loi compte-t-elle remédier au mal seulement en dissuadant les téléchargeurs ? Certes, on dit que si plus personne ne téléchargera si on en dissuade les coupables.  Qu’en devient-il si les plate-formes de l’étranger transforme ce téléchargement en une base de données plus ou moins légale (mais à l’aspect légal) et payantes, sous quelque forme que ce soit, paypal, allopass, CB… ? Seront donc ciblées quelles formes de téléchargement ? Logiciels de peer to peer seulement ou autres formes ?

J’ai une question à poser à nos législateurs, qui me taraude depuis un moment : j’ai acheté un film en DVD, ce film a été abimé par des lectures répétitives (tout comme un de mes cd audio), que dois-je faire ? Trouvez-vous normal, par exemple, que je rachète ce DVD à son prix intégral (alors que j’ai déjà payé les droits d’auteurs) ? Si je suis autorisée à faire une copie de ce même DVD, pour usage personnel (par exemple, si je veux l’emmener en vacances) mais qu’il est illégal de « craquer » la protection, je fais comment ?

Une remarque, une surprise, fort agréable, madame la députée, les artistes ne sont pas tous labellisés, un espace existe, sur Internet qui le prouve : MySpace ! Allez y faire un tour, vous y découvrirez des trésors… Non, la culture et l’art ne sont pas forcément là où on voudrait nous y faire croire !

Au fait, vous savez ce qu’est l’art ?

BON DIMANCHE !

Gourdon26_GF

Tout ceci étant dit sur le « petit Dany », tout n’est pas à jeter, il n’est pas un imbécile pour autant. J’ai re-regardé les débats d’après européennes, au moins il s’exprime, tout comme Jean-Luc Mélanchon (à qui je trouve un égo un peu méprisant, sans égal). Beaucoup de gens se tournent vers le Front de Gauche par dépit, ils pensent y trouver peut-être quelque chose de nouveau, moi perso, je trouve que ça sent un peu le réchauffé et leur clip des européennes m’avait choquée avec leur SMIC français à 1600 euros, ce qui prouve bien qu’ils n’ont pas plus la tête sur les épaules que les socialistes… Débat donc où tous se tiraient dans les pattes et la droite qui encense Nicolas Sarkozy, et rit bien de la débâcle de la gauche.

Hélas s’annoncent les Régionales, je dis hélas, car le parti socialiste n’est pas prêt et, par contre, je comprends mieux la démarche du MoDem.  Les Régionales, les habitants en sont plus proches, donc, ils devraient être plus concernés. Notre région PACA est belle, préservons-la.

Bon dimanche à tous.