Les grandes voix féminines, il y en a tant… Mêlées à une belle langue, comme la langue italienne, c’est un pur régal… Cela m’amène à quelque nostalgie, non pas du temps perdu, il est perdu à tout jamais… De bons souvenirs, les voyages en Italie, des lieux merveilleux, les cours de chant. Non, je ne suis pas Lara Fabian, mais j’ai une voix qui pourrait faire frémir… Alors, pourquoi pas me remettre au chant… Les belles envolées de voix dans les airs, tout comme les vibrations intérieures qu’une voix libérée peut apporter, c’est tentant !

Publicités